AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Le Maroc connaît des records de chaleur sans précédent en janvier et février 2024

Le Maroc connaît des records de chaleur sans précédent en janvier et février 2024

Le début de l’année 2024 a été marqué par des températures exceptionnellement élevées au Maroc, battant des records historiques pour les mois de janvier et février. Cette tendance alarmante confirme les craintes croissantes concernant les effets du changement climatique dans la région précise Maroc Météo.

En janvier, le royaume a connu son mois de janvier le plus chaud depuis au moins 1940. Avec une température moyenne dépassant de +3,8°C les normales de la période 1991-2020, ce mois a établi un nouveau record. Ces chiffres dépassent largement les records précédents, avec des écarts de +2,9°C en janvier 2016 et +1,5°C en janvier 2010.

Cette vague de chaleur a été ressentie à travers tout le pays, avec plusieurs villes enregistrant des températures maximales record. À Sidi Ifni, par exemple, le thermomètre a grimpé jusqu’à 31,3°C le 12 janvier 2024, surpassant le record précédent de 31°C établi le 24 janvier 1987. D’autres villes comme Mohammedia et Nouaceur ont également battu leurs records respectifs avec des températures de 31,2°C et 30,9°C le 13 janvier 2024.

Cette anomalie météorologique sans précédent est attribuée à des conditions anticycloniques persistantes dans la région ouest du bassin méditerranéen. Ces conditions ont favorisé l’arrivée d’un flux d’air sec et chaud en provenance du Sahara, entraînant des températures élevées tout au long de la journée.

Février n’a pas non plus été en reste. Malgré un début de mois marqué par des précipitations, la configuration anticyclonique au-dessus du bassin méditerranéen a entraîné une augmentation significative des températures à partir du 13 février. Les températures ont dépassé de plus de 10 degrés les moyennes habituelles pour cette période, battant ainsi des records mensuels dans plusieurs régions du pays.

Partager

Regardez aussi

Pommes de terre

Le Maroc ouvre son marché à l’importation de pommes de terre égyptiennes

Le ministre égyptien de l’Agriculture et de la Réhabilitation des Terres, Elsayed Al-Qasir, a annoncé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *