AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Irrigation : une nouvelle station de dessalement à El Jadida irriguera plus de 5 000 ha
Usine dessalement eau de mer Agadir - Map
Usine dessalement eau de mer Agadir - Ph : Map

Irrigation : une nouvelle station de dessalement à El Jadida irriguera plus de 5 000 ha

Le projet utilisera environ 300 millions de mètres cubes d’eau de mer dessalée de Casablanca.

Le Ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts va créer un périmètre irrigué dans la province d’El Jadida couvrant plus de 5 000 ha. Ce périmètre sera alimenté en eau dessalée provenant de la station de dessalement Casablanca-Settat, avec une dotation annuelle d’eau allant de 30 à 50 millions de mètres cubes.

Le projet de création du périmètre irrigué à El Jadida se fait en partenariat public-privé. Ainsi, le Ministère de l’agriculture sera responsable de l’aménagement et de l’équipement du projet, y compris la mise en place d’un réseau d’irrigation sécurisé et efficace, alimenté en eau dessalée à hauteur de 6 000 m3/ha/an, a rapporté H24 Info. La construction de la station de dessalement se fera en deux phases, avec une première phase prévue pour juin 2026 et une seconde phase pour 2030, avec une capacité de traitement de 300 millions de mètres cubes d’eau salée par an.

Le projet permettra d’utiliser environ 300 millions de mètres cubes d’eau de mer dessalée de Casablanca pour irriguer des milliers d’hectares de terres, réduisant ainsi la pression sur les ressources en eau du bassin de l’Oum Rbia. Ce projet est également important pour la préservation des investissements agricoles privés existants dans la zone, ainsi que pour la création d’emplois.

Selon la même source, la création de trois nouvelles chaînes agricoles et l’amélioration des trois autres existantes donnera un nouvel élan au secteur agricole, créant des opportunités d’emploi. Aujourd’hui, les professionnels du secteur soulignent l’importance d’accélérer la réalisation de ce projet, de tenir compte de la situation socio-économique des agriculteurs en établissant un barème d’exploitation approprié à leur niveau de vie, et de leur fournir l’accompagnement et la formation nécessaires.

Partager

Regardez aussi

Rencontre organisée, mardi (12/07/16) à Rabat, par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et la lutte contre la désertification (HCEFLD) sous le thème "Les coopératives forestières, un cadre adéquat pour faire face aux effets des changements climatiques", à l’occasion de la journée internationale des coopératives.

Béni Mellal célèbre la Journée Internationale des Coopératives

Le jeudi, Béni Mellal a vibré au rythme de la Journée internationale des coopératives, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *