AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Un système de refroidissement conçu pour préserver les tomates pendant 4 mois
La Russie a augmenté le quota importation des tomates turques
Tomates - photo : DR

Un système de refroidissement conçu pour préserver les tomates pendant 4 mois

Un jeune nigérian passionné de technologie, M. Daniel Oseni, a inventé un système de refroidissement conçu pour préserver et stocker les tomates pendant 3 à 4 mois !

L’appareil est composé de briques d’argile, de sable, d’eau et d’air. Il fonctionne en réduisant la température ambiante des tomates à moins de 15 °C avec une humidité de 90 % pour arrêter la production d’éthylène, le principal composant chimique qui provoque le mûrissement et le gâchis de tous les produits agricoles.

« Notre apport technologique exploite la puissance de la nature pour préserver. Cette science est connue sous le nom de refroidissement par évaporation », a déclaré M. Oseni à propos du système.

Expliquant ce qui a inspiré l’invention, l’inventeur a déclaré : « L’achat de ces tomates était un cauchemar car elles périmaient facilement car les vendeurs n’avaient pas de système de conservation et de stockage adéquat. »

Réduire le gaspillage de plus de 50 %

Il a déclaré que des efforts seraient déployés pour « veiller à ce que l’innovation parvienne à d’autres agriculteurs cultivant des légumes et des fruits tels que le poivron, l’oignon, l’okra, la carotte, le concombre et le chou. »

« À long terme, nous sauverons le secteur agricole de l’économie nigériane en réduisant le gaspillage de plus de 50 % », a-t-il ajouté, précisant que lui et son équipe se concentreront également sur l’augmentation de leur visibilité de 45 à 80 % pour plus de productivité et de rentabilité.

Récemment, M. Oseni a remporté le grand prix du Savvy Prize 2023 pour les entrepreneurs axés sur l’impact. Interrogé par businesspost.ng sur la manière dont le Savvy Prize aidera son projet à réussir, il a déclaré : « Avec notre passion et notre résilience, nous reproduirons notre solution dans huit autres États nigérians qui sont les principaux producteurs de tomates. »

Le Nigeria est le 14e plus grand producteur de tomates au monde et le deuxième en Afrique derrière le Maroc, produisant plus de 2,3 millions de tonnes chaque année. Malheureusement, le pays dépense plus de 9,8 milliards de dollars pour l’importation de tomates car il ne parvient pas à répondre à la demande de produits frais. Au cours des années précédentes, le Nigeria a connu plus de 56 % de pertes en raison d’un manque d’installations de stockage et de conservation adéquates.

Cette nouvelle solution devrait réduire les pertes après récolte de plus de 50 % et atténuer la pénurie de tomates, ce qui entraîne généralement l’inflation des prix des tomates.

Partager

Regardez aussi

M. Sadiki ministre agriculture 2022

Sadiki mène plusieurs entretiens autour de la coopération agricole en Afrique

La coopération dans le domaine agricole au centre d’entretiens entre M. Sadiki et plusieurs de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *