Forum Commentaires: اناعبدواعوني'من'الراشدية'مكاين.لااعانة'لاوالوا'عندي'الارض'درت'البيرولاغراس..صاوبت.الملفات.باكمالها.والرخص.منذ12السنة..سير..اجي..من.ارفود..الى.الراشدية..ولاحيات.لمن.تنادي..بجهتناوالله'الرحيم.. -- Bonjour, Nous sommes un média en français et en arabe. Vous trouverez le même contenu en langue française ici :… -- En français ce serait mieux #!! -- الله ارحمو ويغفر ليه ولوالدينا ولنا ولجميع المسلمين انا لله وانا اليه راجعون الله يرزقكم الصبر -- Je recherche à Montréal, Québec, les huiles d'Olives du Maroc, extra vierge, certifiée, avec identification du producteurs et preuve du… -- - Forum: -- Bonjour Aimerais bien me renseigner sur le courage des puits J’ai un terrain de trois hectare… -- Bonjour, Merci et bravo pour le concepteur de ce site. J’envisage de planter 22 hectares d… -- Salam à tous : Nous sommes une société d’édition et d’intégration de logiciel de gestion d… -- Salam, Je suis un MRE qui veut s’installer au Maroc prochainement. Après le Corona j’e… -- Cher Messieurs, Je m’appelle Miriam et je travaille dans le département commercial de la sociét… -- Bonjour, Nous préparons pour bientôt notre retour au Maroc. Quelle est la fourchette habituelle p… -- Si vous etes interessés par l’export, nous vous proposons de nous rejoindre: plus de 200 com…
Accueil / Actualités / Actu internationales / Stabilité de l’indice FAO des prix en Mars 2019
L'Indice FAO des prix alimentaires est en hausse de 2,9%

Stabilité de l’indice FAO des prix en Mars 2019

L’indice FAO des prix des produits alimentaires est stable en Mars 2019.

En Mars 2019, l’Indice FAO des prix des produits alimentaires est resté stable. Il s’est établi en moyenne à près de 167 points, soit son niveau le plus haut depuis août 2018.

L’Indice FAO des prix des produits alimentaires s’est établi en moyenne à près de 167 points, soit son niveau le plus haut depuis août 2018. La forte progression des prix des produits laitiers et le léger relèvement des cours de la viande ont été compensés par la baisse des cours des céréales, des huiles et du sucre. Ainsi, la valeur globale de l’Indice est restée quasiment identique à celle de février, mais elle recule de 3,6 pour cent en glissement annuel.

Céréales

Pour ce qui est des céréales, l’Indice FAO des prix s’est établi en moyenne à 164,8 points en mars, soit une baisse de 2,2 pour cent par rapport au mois de février; il rejoint ainsi quasiment sa valeur de mars 2018.

Parmi les principales céréales, les prix du blé ont accusé la plus forte baisse, en raison de disponibilités exportables abondantes, de la faiblesse de la demande, en particulier de blé originaire des États-Unis, et de perspectives de récoltes dans l’ensemble positives pour cette année.

Huiles végétales

L’Indice FAO des prix des huiles végétales s’est établi en moyenne à 127,6 points en mars, soit une baisse de 5,9 points en comparaison au moins précédent, qui s’explique essentiellement par la faiblesse des cours des huiles de palme, de soja et de colza. Après trois hausses consécutives, les prix mondiaux de l’huile de palme se sont contractés en mars. Parallèlement, les cours de l’huile de soja ont reculé.

Viandes

Pour les viandes, l’Indice s’est établi en moyenne à 162,5 points en mars, en légère hausse (0,6 point ou 0,4 pour cent) par rapport à sa valeur révisée de février, ce qui confirme ainsi la faible volatilité des prix observée depuis plusieurs mois.

Produits laitiers

L’Indice FAO des prix des produits laitiers s’est établi en moyenne à 204,3 points en mars, soit une hausse de 11,9 points par rapport à février, et a enregistré son troisième mois consécutif de hausse.

Sucre

L’Indice FAO des prix du sucre s’est établi en moyenne à 180,4 points en mars 2019, soit une baisse de 3,8 points (2,1 pour cent) par rapport à février 2019. Cette baisse est principalement due à des récoltes plus abondantes que prévu dans les principaux pays producteurs.

Regardez aussi

Maroc : les exportations de fruits et légumes ont atteint 474000 tonnes

Maroc : les exportations de fruits et légumes ont atteint 474.000 tonnes

Les exportations de fruits et légumes ont bien commencé cette année. Selon le ministre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *