AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Hausse de 5% du salaire minimum agricole garanti
rentabilite argent economique
Photo : Pixabay

Hausse de 5% du salaire minimum agricole garanti

Le Gouvernement s’engage en faveur des travailleurs : 5% d’augmentation du salaire minimum.

Le Maroc annonce une augmentation du salaire minimum. Cette décision, la deuxième du genre sous le gouvernement Akhannouch, a été adoptée lors d’une réunion du Conseil de gouvernement jeudi dernier. Une augmentation significative de 5% du salaire minimum garanti (SMIG) dans les secteurs « agricoles et non agricoles » a été approuvée, marquant ainsi un engagement du gouvernement envers l’amélioration des conditions de vie des travailleurs.

La nouvelle a été officiellement annoncée dans un communiqué de presse diffusé à l’issue de la réunion du Conseil de gouvernement, selon un rapport publié par l’hebdomadaire La Vie Eco dans son édition numérique. Le porte-parole du gouvernement a déclaré que cette décision découle d’un accord conclu en avril de l’année précédente entre l’exécutif marocain et ses partenaires sociaux, à savoir les syndicats, la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et la Confédération Marocaine de l’Agriculture et du Développement Rural (Comader).

Selon les termes du décret adopté, cette augmentation de 5% du SMIG et du salaire minimum agricole garanti (SMAG) est entrée en vigueur dès le 1er septembre de cette année. Par conséquent, elle se reflétera dans la prochaine fiche de paie des travailleurs des secteurs industriel, commercial, des services, ainsi que dans le secteur agricole.

Concrètement, le SMIG horaire est passé à 16,30 dirhams de l’heure, tandis que le SMAG est désormais fixé à 88,58 dirhams par jour, contre 84,37 dirhams par jour précédemment. Il est important de noter que, conformément aux négociations du dialogue social, le SMAG devrait finalement être aligné sur le SMIG à l’avenir, créant ainsi une uniformité dans les niveaux de salaires.

En résumé, le SMIG brut connaît donc une augmentation, passant de 2.970 dirhams à 3.120 dirhams. Après déduction des cotisations sociales des salariés, le SMIG net s’établit désormais à 2.900 dirhams, au lieu de 2.769,78 dirhams précédemment. Pour le SMAG, une hausse significative le porte à 2.303 dirhams brut par jour, comparé à 2.193 dirhams brut précédemment.

Cette augmentation du salaire minimum marque un pas significatif vers une meilleure rémunération des travailleurs marocains et témoigne de l’engagement du gouvernement envers une amélioration des conditions de vie et du pouvoir d’achat de la population.

Partager

Regardez aussi

ENAM organise un forum autour de la digitalisation de l'agriculture marocaine

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès à l’heure de ses 21èmes Olympiades

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès (ENAM) abrite les 11 et 12 mai courant, la 21ème …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *