Accueil / Actualités / Actu internationales / Haricots verts : le coût élevé du plastique a impacté les exportations
Haricots verts le coût élevé du plastique a impacté les exportations
Haricots verts : le coût élevé du plastique a impacté les exportations.

Haricots verts : le coût élevé du plastique a impacté les exportations

Le coût élevé du plastique et du carton a eu un impact négatif sur les exportations de haricots verts.

La saison des haricots verts a été plus ou moins spéciale. La météo, la crise sanitaire ou l’augmentation des coûts, entre autres défis, ont contraint les entreprises exportatrices à faire preuve de résilience.

Selon Nature Growers, la filiale marocaine de Agroatlas, qui est spécialisé dans la production de haricots verts au Maroc et qui approvisionne le marché européen, cette saison agricole a été marquée par un nombre inhabituel de défis.

Lire aussi : Le Maroc au deuxième rang mondial dans la production de haricot vert

« La saison des haricots verts a été extrêmement difficile, et pas seulement à cause des problèmes climatiques entre janvier et mars, qui ont touché le Maroc tout comme l’Espagne. Le coût du plastique et du carton a explosé», a expliqué le directeur commercial de l’entreprise sur Freshplaza.

Et d’ajouter : Pour être précis, le prix de plastique a augmenté de 80 %, et pour une entreprise qui possède des serres, qui sont en plastique, et qui livre plus d’un million et demi de sacs de haricots par semaine, c’est une augmentation considérable.

De plus, selon le directeur commercial de l’entreprise agricole, « la situation actuelle (entre le Maroc et l’Espagne) n’est pas une bonne chose pour les entreprises qui travaillent dans les deux pays ».

«Nous traversons des moments difficiles, mais je suis sûr qu’ils seront surmontés, d’autant plus que ce n’est pas la première fois que cela se produit et que cela ne sera pas la dernière fois que cela se produira. La chose la plus importante à retenir est que la fraternité et le respect qui ont traditionnellement existé entre les deux pays sont au-dessus de tout différend politique actuel », a-t-il déclaré.

Regardez aussi

Maroc : plus de 600.000 ha sont désormais irrigués au goutte à goutte

Covid-19 : Malgré la crise sanitaire, l’économie marocaine résiste

Covid-19: L’économie marocaine, une résilience à toute épreuve malgré une crise sanitaire sans précédent. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *