Accueil / Actualités / Actu internationales / La guerre commerciale entre les USA et l’UE prend un nouveau tournant
guerre commerciale USA UE
La guerre commerciale entre les USA et l'UE prend un nouveau tournant.

La guerre commerciale entre les USA et l’UE prend un nouveau tournant

La guerre commerciale entre les USA et l’UE prend un nouveau tournant.

Dans un nouveau chapitre de la guerre commerciale entre les États-Unis et l’UE qui pourrait être un revers au milieu de la campagne électorale de Donald Trump, l’Organisation mondiale du commerce a donné le feu vert aux autorités de l’UE pour imposer des tarifs sur les exportations américaines d’une valeur de 3,4 milliards d’euros en réponse aux subventions illégales que l’administration américaine a accordées à Boeing.

Avec cette résolution, l’Union européenne met en place le premier mécanisme pour répondre aux États-Unis, qui ont imposé un tarif de 10% sur les avions Airbus fabriqués dans l’Union européenne depuis octobre 2019 et un autre de 25% à long terme sur une liste des produits agricoles européens, selon Freshplaza.

Ces tarifs rendent les ventes de ces produits plus chères sur le marché américain et les rendent moins compétitives par rapport aux autres producteurs asiatiques ou américains. Le ministère espagnol de l’Agriculture a indiqué que l’impact sur les exportations espagnoles s’élève à 765 millions d’euros.

Des sources de l’UE consultées par Reuters ont en effet précisé que ces tarifs américains pourraient être suivis par d’autres pour un montant similaire pour tenter de compenser l’impact des surtaxes imposées par Donald Trump depuis octobre 2019. Parmi les marchandises américaines qui pourraient être taxées les nouveaux tarifs trouveraient ainsi, une longue liste de produits agricoles, y compris les oignons ou les cerises.

Dans tous les cas, ont-ils précisé, ils préfèrent un accord négocié mais appliqueront ces tarifs s’il n’est pas finalement conclu, comme cela s’est produit en août lorsque, malgré le fait que l’UE a présenté un accord avec Airbus dans lequel la suppression de la conditions préférentielles dans lesquelles l’aide a été accordée entre 2011 et 2013 et donc son retour, les États-Unis n’ont pas modifié les tarifs qu’ils avaient imposés.

 

Regardez aussi

Danemark : la menthe fraîche à l'origine d'une épidémie de Shigellose

Danemark : la menthe fraîche à l’origine d’une épidémie de Shigellose

La menthe fraîche serait à l’origine, au Danemark, d’une épidémie de Shigellose. Au Danemark, la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *