AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / A Guercif, les oliviers touchés par la grêle ne sont pas totalement perdus
Le Maroc dans le top 15 des pays producteurs oliveraies biologiques
Ph : DR

A Guercif, les oliviers touchés par la grêle ne sont pas totalement perdus

Les oliveraies sous protection : Une stratégie agricole résiliente en action.

Les oliveraies sous la couverture de la Mutuelle agricole d’assurances (MAMDA) ont atteint une impressionnante étendue de 1 200 hectares au cours de la campagne agricole de cette année, selon les informations fournies par le directeur provincial de l’Agriculture (DPA) de Guercif, Rachid Taibi à l’Opinion.

L’assurance agricole indicielle se révèle être un pilier essentiel de la stratégie du ministère de l’Agriculture, connue sous le nom de « Génération Green ». Cette stratégie vise à soutenir les agriculteurs dans la protection contre les aléas climatiques tels que la sécheresse, les fortes averses, la grêle et les inondations, comme l’a souligné M. Taibi à l’Opinion. Il a ajouté que la DPA de Guercif travaille en étroite collaboration avec la Direction Régionale de l’Agriculture (DRA) de l’Oriental et la MAMDA pour accélérer le processus d’expertise technique, qui comprend l’évaluation des dommages subis par les cultures et la vérification de leur ampleur.

M. Taibi a également insisté sur l’importance d’accélérer le processus d’indemnisation des agriculteurs, en donnant la priorité aux zones les plus durement touchées. Il a souligné que les agriculteurs doivent assurer leurs cultures afin de réduire le fardeau des pertes causées par des phénomènes météorologiques violents, tels que les tempêtes de grêle.

Au cours de la campagne agricole actuelle, la province de Guercif a enregistré une pluviométrie totale de 160 millimètres, dont 40 millimètres sont tombés récemment accompagnés de grêle. M. Taibi a noté que ces averses orageuses ont entraîné des dégâts dans les exploitations agricoles, touchant des cultures telles que les oliviers, les grenadiers et le maïs.

Lire aussi : Toute l’actualité oléicole.

Cependant, malgré les dégâts, M. Taibi veut rassurer quant à la campagne agricole en cours dans la province. Il estime que les cultures d’oliviers dans les zones touchées par la tempête de grêle ne sont pas complètement perdues, avec des pertes de rendement variant entre 10% et 30% sur une superficie totale de plus de 36 000 hectares cultivés dans la province.

Des pertes de rendement variant entre 10% et 30%

À la suite de ces récentes averses orageuses, la DRA de l’Oriental a mobilisé ses équipes sur le terrain pour évaluer les effets de la tempête de grêle en collaboration avec la Chambre régionale de l’agriculture. Ces équipes ont rencontré les agriculteurs touchés pour évaluer et documenter les dommages.

Il est important de noter que depuis la mise en œuvre de cette convention en 2011, un total impressionnant de 3,8 milliards de dirhams (MMDH) ont été versés aux agriculteurs assurés à titre d’indemnisation, soulignant ainsi l’efficacité de cette stratégie de protection des cultures face aux aléas climatiques.

Partager

Regardez aussi

Le Directeur Général de la FAO met en avant l’expertise agricole marocaine

Sous le leadership de SM le Roi, le Maroc a accumulé une expérience importante dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *