Accueil / Actualités / Actu internationales / Glyphosaste : Monsanto condamné à payer plus de 80 millions de dollars

Glyphosaste : Monsanto condamné à payer plus de 80 millions de dollars

L’entreprise américaine Monsanto condamnée à verser plus de 80 millions de dollars.

Le géant américain Monsanto spécialisé dans les biotechnologies agricoles a été condamné à verser plus de 80 millions de dollars à un retraité malade d’un cancer qu’il attribue au Roundup, le désherbant vedette du groupe racheté par l’allemand Bayer.

Un jury populaire de San Francisco conclut, pour la deuxième fois, que le Roundup a causé un cancer et que Monsanto est coupable de n’avoir rien fait pour prévenir des dangers possibles de son produit au glyphosate.

Bayer s’est d’ailleurs dit « déçu par la décision du jury » dans un communiqué, mais estime qu’elle « ne change rien au poids de 40 ans de science et de conclusions d’agences de régulation dans le monde entier qui soutiennent que notre désherbant au glyphosate est sûr et qu’il n’est pas cancérigène ».

Edwin Hardeman, 70 ans, avait été diagnostiqué d’un lymphome non-hodgkinien en 2015 avant d’attaquer la firme l’année suivante, estimant que sa maladie était due au Roundup dont il s’est servi pendant plus de 25 ans pour désherber sa propriété en Californie.

Au-delà de ce procès, Bayer fait face à quelque 11.200 procédures similaires rien qu’aux Etats-Unis.

Avec AFP

Regardez aussi

Danemark : la menthe fraîche à l'origine d'une épidémie de Shigellose

Danemark : la menthe fraîche à l’origine d’une épidémie de Shigellose

La menthe fraîche serait à l’origine, au Danemark, d’une épidémie de Shigellose. Au Danemark, la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *