AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / La France déterminée au respect des nouvelles lois Egalim, pour une juste rémunération des agriculteurs
rentabilite argent economique
Photo : Pixabay

La France déterminée au respect des nouvelles lois Egalim, pour une juste rémunération des agriculteurs

En France, dans un contexte tendu à l’approche du Salon de l’agriculture, la ministre déléguée à l’Agriculture et à la Souveraineté alimentaire français, a réaffirmé mardi la détermination du gouvernement français à faire respecter les lois Egalim. Ces lois visent à garantir une rémunération décente aux agriculteurs et à éviter que ces derniers ne vendent leurs produits à des prix inférieurs à leurs coûts de production.

« La loi est respectée jusqu’à un certain niveau, et c’est justement le travail que nous faisons avec le ministre de l’Agriculture (français) Marc Fesneau et le ministre de l’Economie pour nous assurer qu’elle est respectée jusqu’au dernier kilomètre », a déclaré Agnès Pannier-Runacher lors d’une intervention sur une radio nationale française, RMC.

Un comité de suivi des négociations commerciales s’est tenu mardi matin selon Tv5 Monde, réunissant les représentants français des agriculteurs, des industriels agroalimentaires et de la grande distribution.

L’objectif du comité était de « garantir la bonne application des lois Egalim », qui interdisent la vente à perte et visent à assurer une juste rémunération aux agriculteurs. Selon la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) et l’Association nationale des industries alimentaires (Ania), la réunion s’est déroulée dans un « climat serein ».

A noter que le gouvernement français va demander des comptes aux industriels et à la grande distribution en cas de « décalage » entre les lois Egalim et leur application. Elle a cité en exemple l’action menée contre le groupe Lactalis, soulignant toujours selon Tv5 Monde que celui-ci avait déjà accepté une augmentation des prix, démontrant ainsi l’efficacité des lois Egalim.

Partager

Regardez aussi

La Turquie assiste à une baisse drastique de sa production oranges

Les importations d’oranges fraîches dans l’UE ont atteint 543 000 tonnes en mai 2024

En mai 2024, les importations d’oranges fraîches à destination de l’UE ont atteint 543 000 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *