AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Les framboises marocaines gagnent du terrain sur les marchés français
framboises maroc
Framboises - ph : DR

Les framboises marocaines gagnent du terrain sur les marchés français

Le commerce des framboises fraîches entre le Maroc et la France a connu une évolution notable au cours de la campagne 2022/23, marquée par une augmentation significative des exportations marocaines. Cependant, la nouvelle campagne 2023/24 commence avec des signes de changement, soulevant des questions sur les perspectives à venir.

Au fil de la campagne 2022/23, les exportateurs marocains ont connu un succès marquant en vendant plus de 6 000 tonnes de framboises fraîches aux importateurs français, enregistrant une croissance impressionnante de 20 % par rapport à la saison précédente. Une expansion remarquable, puisque comparée à la saison 2020/21, les exportations ont presque triplé, plaçant le Maroc en tant que deuxième fournisseur majeur pour le marché français.

Cette augmentation substantielle de l’offre de framboises fraîches marocaines a été le moteur principal de la hausse globale des importations françaises de ce produit. À la clôture de la saison 2022/23, les importateurs français ont acquis plus de 24 000 tonnes de framboises fraîches sur les marchés internationaux nous apprend EastFruit, confirmant la position du Maroc avec une part de marché de près d’un quart.

Cependant, malgré la tendance à la hausse, la France reste un importateur net de framboises fraîches. La saison 2022/23 a vu seulement 7 300 tonnes de cette délicieuse baie exportées depuis la France. Cela contraste avec la réputation de la France pour son soutien aux produits locaux et sa préférence pour la consommation de produits nationaux.

L’Espagne domine le marché français en tant que principal fournisseur de framboises, fournissant régulièrement ses framboises propres ou réexportées tout au long de l’année. Cependant, les importations mensuelles atteignent un pic d’au moins 1 200 tonnes au plus fort de la saison locale des baies en France, toujours selon la même source. D’autres contributeurs majeurs comprennent le Portugal, les Pays-Bas, et la Belgique, qui fournissent également des framboises toute l’année. Les exportateurs plus modestes, tels que la Pologne, Chypre, l’Allemagne, la Serbie, et le Mexique, contribuent également au marché français.

Alors que la campagne 2022/23 s’est terminée sur une note positive, la campagne 2023/24 s’annonce avec un début moins vigoureux pour le Maroc. Les chiffres indiquent un volume d’exportation légèrement inférieur, avec seulement 990 tonnes de framboises fraîches exportées au cours des trois premiers mois (juillet-septembre), représentant la quantité la plus faible pour cette période au cours des six dernières années. En comparaison, seulement 70 tonnes ont été livrées en France, en baisse par rapport aux 250 tonnes de l’année précédente.

Lire aussi : Le Maroc était le 3ème exportateur mondial de framboises en 2022

Cette diminution de l’offre peut être attribuée à un intérêt moindre des agriculteurs pour la culture des framboises, résultant des défis rencontrés lors de la campagne précédente, notamment des problèmes de prix, surtout au premier semestre. De plus, des conditions météorologiques défavorables en octobre de cette année ont également pu contribuer à cette baisse, suscitant des préoccupations quant à un éventuel ralentissement temporaire ou un arrêt des exportations de framboises fraîches du Maroc.

Alors que le marché des framboises fraîches continue d’évoluer, il sera intéressant de suivre de près ces tendances au cours de la saison 2023/24, pour voir si le Maroc maintiendra sa position dominante sur le marché français et comment d’autres fournisseurs réagiront à ces changements.

Partager

Regardez aussi

Rencontre organisée, mardi (12/07/16) à Rabat, par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et la lutte contre la désertification (HCEFLD) sous le thème "Les coopératives forestières, un cadre adéquat pour faire face aux effets des changements climatiques", à l’occasion de la journée internationale des coopératives.

Béni Mellal célèbre la Journée Internationale des Coopératives

Le jeudi, Béni Mellal a vibré au rythme de la Journée internationale des coopératives, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *