AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / La filière oléicole a souffert des conditions météorologiques difficiles pendant la campagne 2021-2022.
Marrakech-Safi la production olives atteindra 283000 tonnes
Olives - ph : DR

La filière oléicole a souffert des conditions météorologiques difficiles pendant la campagne 2021-2022.

Olivier : environ 2 millions de tonnes d’olives produites en 2020-2021

L’Université Mohammed VI polytechnique de Benguérir (UM6P) a organisé un webinaire sur la filière oléicole. L’événement a dressé le bilan des plateformes de démonstration pour la culture de l’olivier pour la campagne agricole 2021-2022 dans le cadre de l’initiative Al Moutmir. La production d’olives au Maroc a augmenté à 1,968 million de tonnes pour la campagne agricole 2020-2021, comparée à 1,623 million de tonnes produites en 2019-2020.

La production d’olives au Maroc a atteint un niveau record pendant la campagne agricole 2020-2021 sur plus de 1 million d’hectares plantés en oliviers. Cependant, la campagne 2021-2022 a été marquée par une sécheresse et des températures élevées, ce qui a entraîné une insuffisance des ressources en eau dans les zones irriguées et une baisse de la récolte dans les zones sous pluie. Les oliviers sont également affectés par les températures hivernales et les vents printaniers, a rapporté Média24.

Lors du webinaire, l’UM6P s’est félicitée des résultats prometteurs obtenus par les plateformes de démonstration pour la culture de l’olivier, malgré les conditions climatiques difficiles. Ces plateformes sont mises en place dans le cadre de l’initiative Al Moutmir lancée par le groupe OCP, visant à promouvoir de meilleures pratiques agricoles. Il convient de rappeler que les plateformes de démonstration aident les agriculteurs à utiliser de manière optimale les nutriments NPK, en produisant des formules personnalisées à partir des résultats des analyses de sol grâce à des Smart Blenders. Elles ont été installées dans 7 régions du Maroc et ont bénéficié à 480 agriculteurs, touchant toutes les variétés d’oliviers et les différents modes de conduite.

D’après la même source, les plateformes de démonstration d’olivier ont amélioré le rendement agricole de 19 % à l’échelle nationale, comparé aux parcelles témoins utilisant des pratiques agricoles classiques, avec un rendement de 3,7 tonnes par hectare contre 3,1 tonnes par hectare. Les plateformes ont également permis une augmentation de 12 % du poids de 100 olives et une augmentation de 27 % de la marge bénéficiaire, soit 28 700 dirhams par hectare contre 22 640 dirhams par hectare. Les améliorations ont été constatées dans les zones irriguées, les zones bour et les zones montagneuses.

Partager

Regardez aussi

Le Directeur Général de la FAO met en avant l’expertise agricole marocaine

Sous le leadership de SM le Roi, le Maroc a accumulé une expérience importante dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *