AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Fès : les prix des produits agricoles seront désormais contrôlés
Maroc moins intermédiaires dans la commercialisation des fruits et légumes
Fruits & Légumes - Ph : DR

Fès : les prix des produits agricoles seront désormais contrôlés

Certains produits agricoles ont vu leur prix augmenter de 120 % entre le prix de vente ferme et le consommateur final.

Les autorités locales de Fès se sont réunies en urgence pour faire face à la flambée des prix des produits de première nécessité, notamment les produits agricoles.

La réunion a rassemblé les directeurs clés, les représentants des chambres professionnelles et des grossistes pour comprendre les causes profondes de cette hausse. Les facteurs internationaux ainsi que des perturbations dans les circuits de distribution ont été identifiés comme des causes potentielles de cette situation.

Le secrétaire général de la préfecture de Fès, Abdeslam Freindo, a annoncé le lancement d’un plan d’action d’urgence pour combattre la hausse inexpliquée des prix de certains produits, malgré une offre abondante sur le marché local. Ce plan vise à mettre fin aux activités des intermédiaires qui perturbent la stabilité des prix, en particulier à l’approche du mois de Ramadan, a rapporté Les Inspirations Éco.

Ainsi, des inspections inopinées seront organisées pour vérifier les prix des produits subventionnés vendus par les commerçants et les revendeurs, ainsi que dans les marchés de gros. Des campagnes de contrôle total des prix seront lancées dans tous les points de vente de produits de consommation, y compris les marchés de gros de fruits et légumes et de poissons.

D’après la même source, le responsable de l’agriculture de Fès, Mohammed Mezzour, a annoncé que des opérations de contrôle quotidiennes sont menées pour surveiller les prix des produits agricoles sur les marchés. Grâce au soutien du Ministère de l’agriculture, la distribution des produits agricoles se déroule normalement et de manière continue, avec une offre abondante sur tout le territoire. Cependant, malgré la disponibilité de fruits et légumes sur le marché, des augmentations rapides de prix ont été constatées récemment en raison de la présence d’un grand nombre d’intermédiaires dans la chaîne de distribution.

Aujourd’hui, certains produits agricoles ont vu leur prix augmenter de 120 % entre le prix de vente ferme et le consommateur final. Les professionnels de l’agriculture interrogés affirment que cette hausse n’a pas affecté les revenus des agriculteurs, car les coûts de production ne couvrent pas le coût de revient dans certaines filières.

Partager

Regardez aussi

Poivrons le Maroc devient 6ème exportateur mondial

Les exportations marocaines de légumes de serre ralentissent

Le Maroc, acteur majeur sur la scène mondiale des exportations de légumes de serre, fait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.