Accueil / Actualités / Actu internationales / La FAO réduit les prévisions de production céréalière mondiale en 2020
prévisions de production céréales mondiale 2020
La FAO réduit les prévisions de production céréalière mondiale en 2020.

La FAO réduit les prévisions de production céréalière mondiale en 2020

La FAO réduit les prévisions pour la production de céréales au niveau mondial.

La FAO a encore abaissé ses prévisions de production céréalière mondiale en 2020, qui s’établit actuellement à 2.742 millions de tonnes de céréales, ce qui reste un record et dépasse de 1,3% la production de l’année dernière.

De nouvelles prévisions publiées aujourd’hui dans la Note d’information de la FAO sur l’offre et la demande de céréales indiquent une production mondiale de céréales secondaires de 1.470 millions de tonnes, une production de blé de 761,7 millions de tonnes et une production de riz de 508,4 millions de tonnes.

Cependant, les conditions de croissance aux États-Unis d’Amérique sont modérément pires en raison des conditions sèches, qui sont dues au phénomène climatique La Niña qui prévaut.

L’utilisation mondiale de céréales en 2020/21 devrait atteindre 2.744 millions de tonnes, 1,9% de
plus qu’en 2019/2020, en raison des attentes d’une utilisation accrue du maïs et du sorgho comme fourrage en Chine, ainsi que l’augmentation de la production d’éthanol à base de maïs au Brésil et aux États-Unis d’Amérique.

Lire aussi : Lecture: Bases pratiques de désherbage des céréales d’autonome au Maroc

Les réserves mondiales de céréales à la fin de la campagne agricole et de commercialisation 2021 devraient baisser à 866,4 millions de tonnes, ce qui se traduit par un taux d’utilisation des réserves mondiales de 30,7%, ce qui, selon la FAO, est le niveau le plus bas en cinq ans, mais toujours relativement confortable.

Selon les prévisions, le commerce mondial des céréales en 2020/21 augmentera de 3,4% par rapport à l’année dernière. Il devrait atteindre 454,6 millions de tonnes, principalement en raison d’un rythme de ventes plus élevé que prévu. maïs en provenance des États-Unis d’Amérique et poursuite des achats importants de la Chine.

Regardez aussi

Tomates le Maroc perd le marché russe mais se développe au Royaume-Uni

Tomates : le Maroc se développe fortement au Royaume-Uni

La tomate du Maroc se développe en Espagne, au Royaume-Uni et en France. Le Maroc …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *