Accueil / Actualités / Actu internationales / Les exportations marocaines ont fait chuter les prix des tomates espagnoles jusqu’à 38 %
Les exportations marocaines ont fait chuter les prix des tomates espagnoles jusqu'à 38 % par rapport à 2018
Les tomates marocaines remplacent les tomates turques en Russie

Les exportations marocaines ont fait chuter les prix des tomates espagnoles jusqu’à 38 %

Les exportations marocaines ont fait chuter les prix des tomates espagnoles jusqu’à 38 % par rapport à 2018

« Le prix moyen des tomates cette saison est inférieur de 29 % à celui de la saison précédente. En novembre, les exportations marocaines ont fait chuter les prix jusqu’à 38 % par rapport à 2018, les ramenant à 7 % en dessous de la moyenne des huit dernières années ». Parallèlement, le Maroc a augmenté ses exportations de 22 % jusqu’à présent dans le cadre de cette campagne.

Lors d’une récente réunion, des représentants du secteur des légumes de serre et la directrice générale des productions et des marchés agricoles du ministère de l’Agriculture, Esperanza Orellana, ont procédé à une analyse de la situation du marché. Ce dernier est caractérisé par des prix bas et par des excédents de production. Ils ont également discuté des mécanismes disponibles pour y remédier.

Les températures élevées entraînent un chevauchement de la campagne avec celle de l’Europe du Nord

Selon plusieurs coopératives, les bas prix constatés lors de cette campagne de légumes d’hiver sont dus à deux problèmes fondamentaux. D’une part, les températures douces de septembre et octobre. Et d’autre part, le remplacement de légumes comme les tomates (très dépendantes de la main d’œuvre) par des aubergines, concombres ou courgettes. Ces derniers sont des cultures moins exigeantes avec en prime un rendement accru.

« Au nord de l’Europe et plus particulièrement aux Pays-Bas, les températures douces ont prolongé la campagne de légumes en plein champ. Ainsi, elles ont entraîné un chevauchement des productions. Cela a engendré le report de contrats avec les distributeurs européens. Ceux-ci ont pu continuer à s’approvisionner auprès des producteurs d’Europe du Nord », explique une coopérative d’Almeria.

 

Regardez aussi

Souss-Massa-Sensibilisation-de-plus-de-6000-agriculteurs-au-Covid-19

Le Portugal recherche une main d’œuvre marocaine pour l’agriculture

Le Portugal envisagerait de faire venir des travailleurs marocains pour le secteur de l’agriculture. Après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *