AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Royaume-Uni achète massivement des oignons égyptiens
Le Sénégal ferme ses frontières aux importations oignons néerlandais
Oignons - photo :DR

Le Royaume-Uni achète massivement des oignons égyptiens

Les perspectives positives pour la campagne de commercialisation actuelle.

Le marché des oignons entre l’Égypte et le Royaume-Uni est en plein essor, avec des exportations égyptiennes atteignant près de 19 400 tonnes au cours des neuf premiers mois de la campagne de commercialisation 2022/23 (août-juillet), selon un rapport récent de EastFruit. Ce volume représente un niveau presque record pour cette période, rivalisant avec celui de la campagne de commercialisation 2018/19, marquée par des conditions similaires sur le marché européen.

À l’époque, la sécheresse avait fortement impacté la production européenne d’oignons, entraînant une hausse des prix et ouvrant ainsi la voie à une augmentation substantielle des exportations de pays non européens tels que l’Égypte, la Turquie et l’Asie centrale.

La situation actuelle de la campagne de commercialisation suit un schéma similaire à celui de 2018/19, ce qui laisse présager de bons résultats pour l’Égypte. Cependant, les exportations d’oignons vers le Royaume-Uni atteignent généralement leur apogée entre mai et juillet, ce qui signifie que les chiffres finaux de cette campagne ne seront disponibles qu’à la fin de l’été.

Malgré cela, toutes les conditions semblent réunies pour une augmentation significative des exportations d’oignons égyptiens vers le Royaume-Uni au cours de cette campagne. La dévaluation de la livre égyptienne a rendu les produits locaux plus attractifs sur les marchés étrangers, soutenant ainsi les exportations. De plus, la croissance des prix des oignons en Égypte renforce cette hypothèse, comme nous l’avons analysé dans un précédent rapport.

Quatre pays fournissant près de 90 % des importations totales

Le Royaume-Uni figure parmi les principaux importateurs mondiaux d’oignons, avec des volumes annuels allant de 250 000 à 370 000 tonnes. L’année dernière, le pays a importé 370 000 tonnes d’oignons, se hissant ainsi à la cinquième place des plus grands importateurs mondiaux, derrière les États-Unis, la Malaisie, l’Arabie saoudite et le Pakistan.

Toutefois, le marché britannique des oignons importés est hautement concentré, avec seulement quatre pays fournissant près de 90 % des importations totales. Les Pays-Bas occupent la première place, tandis que l’Égypte se positionne généralement en troisième ou quatrième position dans ce classement.

Partager

Regardez aussi

ovins

Le Maroc dans le Top 3 des pays arabes possédant le plus de bétail en 2024

Selon le site “World Population Review” le classement des pays arabes possédant le plus de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *