AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / En Espagne, surabondance de tomates sur le marché après un janvier record
Europe : les producteurs se liguent contre les importations de tomates marocaines
Tomates - photo illustration : DR

En Espagne, surabondance de tomates sur le marché après un janvier record

Le marché des tomates connaît une surabondance sans précédent après un mois de janvier exceptionnellement chaud en Espagne, selon un professionnel. Des conditions climatiques favorables à Almeria ont conduit à des récoltes records, mais le marché peine à absorber l’abondance de tomates qui a inondé les étals.

« Le mois de janvier que nous venons de vivre a été le plus chaud jamais enregistré, avec des températures minimales de 14°C et des maximales de 22°C. La pleine lune a également joué un rôle, provoquant une maturation simultanée de toutes les tomates. Cela a entraîné une surproduction massive, et le marché n’a pas réussi à s’ajuster rapidement », explique van Marrewijk à Freshplaza.

Actuellement, le marché est saturé, avec une pression importante sur les prix. Les producteurs espèrent un retour à des ventes normales avec des prix plus stables dans les semaines à venir, alors que le marché devrait se stabiliser. Stephan van Marrewijk prévoit un mois de mars plus intéressant avec le changement de saison en Espagne et la reprise de la récolte dans d’autres pays producteurs.

Introduction de variétés résistantes au virus du ToBRFV

Une lueur d’espoir dans cette situation difficile est l’introduction de variétés résistantes/tolérantes au virus du fruit rugueux brun de la tomate (ToBRFV) dans l’horticulture espagnole. Cette innovation permettra aux semis de se poursuivre sans craindre les effets du virus, qui est resté relativement absent cette année.

« La pression virale attendue n’a pas été aussi élevée que prévu cette saison, ce qui a été bénéfique pour les producteurs. Certaines cultures ont été touchées, mais cela n’a pas eu d’impact significatif sur l’offre globale », souligne van Marrewijk.

En parallèle, les ventes de produits biologiques ont été un peu lentes en raison de l’offre importante, mais van Marrewijk reste optimiste quant à la reprise rapide du marché biologique. Il mentionne également une hausse notable des ventes de mini-concombres, un produit qui gagne en popularité en Espagne et qui offre un potentiel de croissance significatif.

« Malgré les défis actuels, nous sommes confiants dans le redressement du marché. Les conditions météorologiques favorables, l’innovation en matière de résistance virale et la diversification des produits devraient contribuer à rétablir l’équilibre dans le secteur des tomates dans les semaines à venir », conclut Stephan van Marrewijk.

Partager

Regardez aussi

Poivrons le Maroc devient 6ème exportateur mondial

Les poivrons marocains très appréciés sur le marché espagnol

Au fil des années, l’Espagne a vu ses importations de poivrons provenant d’autres pays croître …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *