AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Tomates : L’Espagne privilégie désormais le Portugal au Maroc
Concurrence marché tomate Espagne capitule face au Maroc
Ph : DR

Tomates : L’Espagne privilégie désormais le Portugal au Maroc

Les importations de tomates en Espagne ont connu des changements significatifs au cours des neuf premiers mois de 2023. En effet les chiffres révèlent des variations marquées dans les volumes importés, les valeurs et les fournisseurs clés.

Entre janvier et septembre de cette année, l’Espagne a réduit ses achats de tomates au Maroc de 40,19%, tandis que les importations en provenance du Portugal ont augmenté de 69,24% selon des données Hortoinfo. Au total, l’Espagne a importé 135,12 millions de kilos de tomates de divers pays au cours de cette période, soit une légère augmentation de 1,14% par rapport à l’année précédente.

La valeur totale des achats de tomates en provenance d’autres pays s’est élevée à 147,52 millions d’euros, avec un prix moyen de 1,09 euros le kilo. Le Portugal a évincé le Maroc en tant que principal fournisseur de tomates sur les marchés espagnols. Les importations de tomates en provenance du Portugal ont augmenté de manière significative, passant de 36,87 millions de kilos au cours des neuf premiers mois de 2022 à 62,41 millions de kilos en 2023. La valeur de ces importations a atteint 54,49 millions d’euros, avec un prix moyen de 0,87 euros le kilo.

En revanche, le Maroc a connu une réduction de ses ventes de tomates à l’Espagne, passant de 55,87 millions de kilos entre janvier et septembre 2022 à 33,42 millions de kilos au cours de la même période en 2023 indique la même source. La valeur de ces importations s’élève à 48,44 millions d’euros, avec un prix moyen de 1,45 euros le kilo, soit 0,87 euros de plus que les tomates portugaises.

Les Pays-Bas se classent en deuxième position parmi les fournisseurs de tomates à l’Espagne, avec 24,26 millions de kilos vendus pour une valeur de 23,31 millions d’euros, à un prix moyen de 1,17 euros le kilo. La Belgique occupe la troisième position avec 9,39 millions de kilos vendus pour 8,91 millions d’euros, à un prix moyen de 0,95 euro le kilo. La France se classe cinquième avec 2,38 millions de kilos vendus pour 2,64 millions d’euros, à un prix moyen de 1,11 euros le kilo.

Partager

Regardez aussi

L'Espagne réduit de 30% le quota des saisonnières marocaines

L’Espagne doit faire face à un inquiétant vieillissement de la population agricole

En Espagne, le secteur agricole fait face à un défi de taille : le vieillissement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *