AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / La DRA de Béni Mellal-Khénifra prend des mesures pour lutter contre la sécheresse et la hausse des coûts agricoles
Béni Mellal-Khénifra plusieurs mesures agriculture
Agriculture - Ph : DR

La DRA de Béni Mellal-Khénifra prend des mesures pour lutter contre la sécheresse et la hausse des coûts agricoles

Mesures d’urgence dans la région de Béni Mellal-Khénifra pour faire face à la sécheresse et aux coûts agricoles élevés.

La région de Béni Mellal-Khénifra fait face à une sécheresse persistante et à des coûts élevés des intrants agricoles, poussant la Direction régionale de l’Agriculture (DRA) à prendre des mesures d’urgence pour atténuer les effets dévastateurs de ces défis sur l’agriculture locale.

Pour pallier la pénurie d’eau et soutenir les agriculteurs, la DRA, en collaboration avec l’Office de mise en valeur agricole de Tadla (ORMVAT), a déployé un programme ambitieux. Ce programme vise à renforcer les facteurs de production en distribuant des semences et des engrais, à soutenir les filières agricoles et à gérer efficacement l’eau d’irrigation pour minimiser les impacts du déficit pluviométrique dans cette région agricole essentielle.

Dans le cadre de ces initiatives, un total de 520 000 quintaux d’orge subventionnée sera distribué aux agriculteurs de la région au cours de la saison agricole 2023-2024. Cette mesure vise à compenser le retard des précipitations et à répondre à la demande croissante des éleveurs locaux. Les agriculteurs pourront accéder à cette aide à travers 13 points de vente déployés dans la région.

En outre, la DRA répond à la demande pressante des éleveurs de bovins en mettant à leur disposition 124 000 quintaux d’aliments composés subventionnés. Entre juillet et novembre 2023, plus de 527 mille quintaux d’orge subventionnée ont déjà été distribués à 39 mille éleveurs, accompagnés de plus de 98 mille quintaux d’aliments composés subventionnés destinés aux éleveurs de bovins.

La DRA s’engage également à soutenir diverses filières agricoles en subventionnant certains intrants, tels que les semences, afin de réduire les coûts de production des légumes et fruits. Dans ce contexte, 300 000 quintaux d’engrais subventionnés ont été alloués à la région pour contrer la hausse des prix liée à la conjoncture mondiale actuelle.

Lire aussi : Privilégier les cultures plus résilientes à la sécheresse est une nécessité

Concernant la gestion de l’eau d’irrigation, la DRA suit de près l’évolution de la situation climatique difficile. En particulier, elle surveille régulièrement les réserves des principaux barrages de la région, notamment Ahmed Hansali et Bin El Ouidane. Cette vigilance permettra de reprendre le programme d’irrigation de manière adaptée, préservant ainsi le capital animal et végétal essentiel pour la région.

Ces mesures d’urgence s’inscrivent dans le cadre des Hautes Orientations Royales visant à atténuer les effets de la rareté des précipitations et du programme gouvernemental visant à réduire l’impact de la sécheresse, rétablissant ainsi l’équilibre des chaînes de production pour soutenir les agriculteurs locaux.

Partager

Regardez aussi

La Turquie assiste à une baisse drastique de sa production oranges

Les importations d’oranges fraîches dans l’UE ont atteint 543 000 tonnes en mai 2024

En mai 2024, les importations d’oranges fraîches à destination de l’UE ont atteint 543 000 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *