AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / Les importateurs recherchent plus d’oranges marocaines
Agrumes-Le-Maroc-établit-des-mesures-pour-soutenir-les-exportateurs

Les importateurs recherchent plus d’oranges marocaines

La saison des agrumes marocains s’annonce difficile cette année, avec des défis majeurs liés à la sécheresse extrême que le Maroc a connue. Krino Röben, directeur général de Fruchtversand24, une société de vente par correspondance spécialisée dans les fruits, partage ses observations sur la situation actuelle. Les premières clémentines de Berkane ont fait leur apparition au début du mois de décembre, signalant le début de la saison des agrumes.

Malgré la sécheresse, la qualité des clémentines n’a pas beaucoup souffert, mais la baisse des volumes a un impact sur les prix. Initialement, les prix se situaient autour de 22 € pour 10 kg, mais actuellement, le prix moyen a chuté à environ 15-18 € pour 10 kg. Bien que les prix aient baissé, ils restent nettement supérieurs à ceux de l’année précédente, ce qui peut être attribué à la récolte inférieure à la normale.

L’entreprise, basée à Aurich en Allemagne, s’approvisionne principalement en France/Perpignan et aux Pays-Bas/Rotterdam. En plus de la clémentine Berkane, l’entreprise propose également les variétés Nour (moyenne) et Nadorcott (tardive). Les clémentines marocaines sont généralement disponibles jusqu’au mois de mars.

Outre les clémentines, les oranges et à jus d’origine marocaine sont également touchées par la sécheresse. Les premières oranges Navel ont été chargées pendant la semaine 50, et bien que la qualité ait été exceptionnelle, certains fruits ont montré des signes de dessèchement intérieur. Cependant, on espère que ce problème diminuera avec les variétés ultérieures telles que Salustiana et Valencia Late.

Krino Röben souligne  selon Freshplaza que ces dernières années, les agrumes marocains ont perdu de leur importance en Allemagne en raison de problèmes d’approvisionnement et d’options de sélection limitées. Les oranges, en particulier les oranges Navel, sont devenues difficiles à obtenir. Envisageant de se tourner vers les agrumes siciliens, Röben identifie également une tendance à la baisse de la demande, attribuée aux prix élevés et aux différences qualitatives insuffisantes par rapport aux produits espagnols, visuellement plus attrayants.

En plus des clémentines et des oranges, Fruchtversand24 élargit son assortiment avec des pomelos de la variété Star Ruby en provenance de Floride précise la même source. Cependant, les prix élevés obligent l’entreprise à se concentrer principalement sur des calibres plus importants. Röben mentionne également des offres de Star Ruby marocains, réputés de meilleure qualité que les fruits turcs et espagnols.

Globalement, Krino Röben prévoit un déclin continu du secteur marocain des agrumes et cherche activement de nouvelles spécialités pour diversifier son offre. Les perspectives sont pessimistes, surtout si le Maroc ne résout pas les problèmes d’approvisionnement dans les années à venir. La société explore déjà de nouvelles opportunités, telles que les pommes de terre spéciales et une gamme étendue de noix.

Partager

Regardez aussi

PHYTEO : L’index Phytosanitaire Marocain 2024 en Application sur iOS où Android !

Vous avez été nombreux à nous demander un Index Phytosanitaire en Application sur votre smartphone. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *