AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Les cultures d’automnes à Tanger-Tétouan-Al Hoceima devraient progresser significativement
Ph : DR

Les cultures d’automnes à Tanger-Tétouan-Al Hoceima devraient progresser significativement

Région TTA : Plus de 60 000 hectares prévus pour les cultures maraîchères

La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima se prépare à une expansion significative de ses cultures maraîchères d’automne, avec une superficie programmée de plus de 60 000 hectares. Cela comprend plus de 24 000 hectares dédiés aux légumes d’automne, parmi lesquels on compte 15 580 hectares de pommes de terre (+10% par rapport à l’année précédente), 3 100 hectares d’oignons (+5%), et 1 335 hectares de tomates (+11%), selon la Direction régionale de l’agriculture précise un communiqué de la MAP.

La Direction régionale, en collaboration avec la Chambre d’agriculture régionale, l’office régional du conseil agricole, et d’autres partenaires, a pris une série de mesures pour intensifier la culture maraîchère dans la région. Les services régionaux ont commencé à mettre en œuvre ce programme en début de campagne agricole 2023-2024.

Les semences certifiées de pommes de terre bénéficient d’une subvention de 15 000 DH/ha

Dans le cadre de ces mesures, des subventions ont été mises en place pour encourager les agriculteurs à utiliser des semences certifiées. Les semences certifiées de pommes de terre bénéficient d’une subvention de 15 000 DH/ha, tandis que les semences ordinaires reçoivent 8 000 DH/ha. Pour les oignons, le soutien s’élève à 5 000 DH/ha pour les semences et plants certifiés, et 4 000 DH/ha pour les semences et plants d’oignons ordinaires.

Les semences certifiées de tomates rondes reçoivent également des subventions, avec une allocation de 70 000 DH par hectare planté sous serre, et 40 000 DH pour les plantations en plein champ.

La Direction régionale a également fourni plus de 325 000 quintaux d’engrais, et a établi plusieurs points de vente pour rendre plus accessible aux agriculteurs les intrants nécessaires à leur production.

De plus, la subvention des engrais azotés a été fixée à 50% par rapport aux prix du marché, avec un prix de 240 DH le quintal pour l’ammonitrate, 330 DH pour l’urée 46%, et 150 DH pour le sulfate d’ammoniaque 21%.

La région a également investi dans des techniques de semis-direct, avec une superficie programmée de plus de 2 500 hectares, principalement dans les provinces d’Ouezzane, Larache et Tétouan.

En raison des conditions climatiques exceptionnelles que connaît actuellement le Maroc, notamment en raison du retard des précipitations, l’Office régional de mise en valeur agricole du Loukkos a intensifié ses campagnes de sensibilisation auprès des agriculteurs du périmètre irrigué de Dar Khrofa. L’objectif est d’encourager une augmentation de la production et de l’investissement agricole dans les exploitations irriguées, en mettant l’accent sur les cultures maraîchères.

Il convient de noter que le périmètre irrigué de Dar Khrofa, qui couvre une superficie de 21 000 hectares, bénéficie à 30 000 agriculteurs.

Partager

Regardez aussi

Ph : farmofthefuture

Superficies cultivées : Les agriculteurs américains sont de plus en plus grands

En 2023, les agriculteurs et éleveurs des États-Unis ont assuré plus de 500 millions d’acres …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *