Accueil / Actualités / Actu internationales / Pakistan : Les criquets pèlerins pourraient engendrer 1,3 MM‎$ de pertes pour l’agriculture
Pakistan : Les criquets pèlerins pourraient engendrer 1,3 MM‎$ de pertes pour l'agriculture
Pakistan : Les criquets pèlerins pourraient engendrer 1,3 MM‎$ de pertes pour l'agriculture

Pakistan : Les criquets pèlerins pourraient engendrer 1,3 MM‎$ de pertes pour l’agriculture

L’Iran et le Pakistan sont particulièrement sujets à la reproduction des criquets pèlerins.

Les criquets pèlerins sont arrivés et ravagent les cultures dans le sud-ouest du Baloutchistan, l’une des régions les plus reculées du Pakistan. «Lentement et progressivement, ces criquets rongent tout sur les terres cultivées. Maintenant, ils se dirigent vers d’autres champs dans les villages voisins ».

Dans un rapport préparé cette semaine pour le Pakistan, la FAO a mis en garde contre une invasion acridienne. «L’Iran et le Pakistan sont particulièrement sujets à la reproduction acridienne dans ces zones, également en raison de l’hiver pluvieux de cette année. Au Pakistan, 38% de la zone [60% au Baloutchistan, 25% au Sindh et 15% au Punjab] sont des lieux de reproduction pour le criquet pèlerin, alors que tout le pays est menacé d’invasion si le criquet pèlerin n’est pas contenu dans les régions de reproduction. ”

Pour donner une idée de l’ampleur de la destruction que ces ravageurs peuvent déclencher, les prévisions les plus défavorables du rapport prévoyaient de «graves dommages» dans les zones où poussent les principales cultures de rabi (semées en hiver) comme le blé, le pois chiche et les graines oléagineuses.

Les pertes pour l’agriculture pourraient atteindre 205 milliards PKR [1,3 milliard USD], compte tenu d’un niveau de dommages de 15% pour la seule production de blé, de gramme et de pomme de terre. À un niveau de dégâts de 25%, la FAO estime les pertes potentielles totales à environ 353 milliards de PKR pour les cultures de rabi et à environ 464 milliards de PKR pour les cultures de kharif (semées en été).

Lire aussi : L’agriculture marocaine sous la menace des criquets pèlerins en Octobre ? 

 

Regardez aussi

Taounate : extension de la superficie des oliviers de 13000 hectares

Taounate : extension de la superficie des oliviers de 13.000 hectares

La province de Taounate plantera 13.000 hectares d’oliviers de plus en 2021. La superficie réservée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *