AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Comprendre les mouvements de prix des framboises surgelées
framboises maroc
Framboises - ph : DR

Comprendre les mouvements de prix des framboises surgelées

Début 2023, les analystes d’EastFruit ont publié un article : « La chute libre des prix sur le marché européen des framboises surgelées s’arrêtera-t-elle ? »

Nous sommes maintenant à la mi-juin 2023, mais pour East-Fruit il n’est toujours pas possible de répondre sans équivoque à cette question par l’affirmative. On peut cependant dire que la chute des prix de la framboise s’est au moins ralentie et que les prix se sont stabilisés récemment. Tous les acteurs du marché : producteurs de baies, congélateurs et négociants, ont tous gelé en prévision de l’arrivée des premiers lots de framboises de la nouvelle récolte à congeler.

Pour le média spécialisé, une nouvelle baisse des prix était possible, les prix des framboises surgelées ont en effet continué à baisser de janvier à mai 2023. Alors que dans le même temps la demande était toujours limitée.

En février-mars 2023, le prix des baies des pays européens s’est stabilisé avec le niveau de prix des framboises du Maroc et a atteint 2,50 euros/kg par catégorie de qualité supplémentaire. La baie du Maroc a cependant encore baissé de 0,20-0,30 euro/kg par rapport à son niveau hivernal et est restée compétitive en prix selon la même source.

Il est important de savoir que quand les prix des framboises grimpent à des niveaux élevés, comme ce fut le cas lors de la saison 2021/22, lorsqu’elles étaient vendues à 5 euros le kg ou plus en gros, l’industrie alimentaire continue d’en acheter pendant un certain temps, car elle est utilisée dans ses recettes. Dans le même temps, les agriculteurs qui profitent beaucoup de la rentabilité de la culture des framboises étendent massivement les zones consacrées à cette culture.

Le niveau de prix des framboises du Maroc et a atteint 2,50 euros/kg par catégorie de qualité supplémentaire

Cependant, les industriels eux, comme ceux de la boulangerie ou de la confiserie, vont rapidement se tourner vers des substituts comme les fraises surgelées par exemple, vendues pour seulement 1,5 euros, pour faire des économies significatives, ce qui va considérablement impacter la demande de framboises et donc les prix. Un mécanisme que les professionnels expérimentés des fruits rouges connaissent bien.

De ce fait, lors de la nouvelle saison, au cours de laquelle la production de framboises fraîches continue de croître, les stocks congelés eux sont toujours au plus haut et par conséquent les achats se font via de très petits volumes, ce qui fait s’effondrer le prix de cette baie.

En conséquence, après deux années de prix bas, un arrachage massif des plantations de framboises s’opère par les producteurs, et l’industrie alimentaire de son côté recommence à regarder cette baie grâce à son prix abordable.

Partager

Regardez aussi

Maroc moins intermédiaires dans la commercialisation des fruits et légumes

Sadiki : Les prix des produits agricoles restent stables

Malgré des conditions climatiques particulièrement difficiles, caractérisées par une rareté des précipitations et des variations …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *