AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / La production de figues de barbarie chute à cause de la cochenille
Maroc production de figues de Barbarie sous la menace de la cochenille blanche

La production de figues de barbarie chute à cause de la cochenille

L’INRA a créé 8 variétés de cactus résistantes à la cochenille, dont les couleurs sont différentes des figues de barbarie traditionnelles.

Les cactus du Maroc souffrent d’une infestation de cochenilles qui a réduit l’approvisionnement en figues de barbarie sur le marché national. Aujourd’hui, les amateurs de figues de barbarie pourraient être privés de cette délicieuse collation cet été, du moins jusqu’à ce que les vergers de cactus soient reconstitués.

Le Maroc a été touché par l’infestation de la cochenille qui a ravagé la plupart des cactus, réduisant ainsi la production de figues de barbarie. Cependant, des variétés résistantes à la cochenille ont été découvertes dans certaines régions du pays. L’expert en entomologie et lutte intégrée des cultures, Dr Rachid Bouharroud, estime que la disparition temporaire des cactus peut être bénéfique pour éradiquer cet insecte. Avant l’arrivée de la cochenille, les cactus produisaient des tonnes de figues de barbarie et généraient des revenus importants, explique un article de Média24.

La cochenille est un insecte destructeur qui peut détruire un champ de cactus en 3 mois. Elle ne se nourrit que de cette plante et s’adapte bien au climat aride et semi-aride du Maroc. Selon des investigations, un petit insecte du groupe des cochenilles qui infecte les cactus a été introduit au Maroc probablement de manière accidentelle par un voyageur en provenance d’Espagne ou lors d’une activité commerciale. Bien que cet insecte ne présente aucun danger pour la santé humaine ou animale, il est utilisé pour produire un colorant rouge profond appelé « carmin » utilisé dans plusieurs secteurs tels que l’alimentaire, le pharmaceutique et la beauté.

Selon la même source, il existe deux traitements pour éradiquer la cochenille du cactus : les produits phytosanitaires et le savon noir. Les produits phytosanitaires sont homologués par l’ONSSA et consistent en l’arrachage et la destruction des cactus infectés, la désinfection du matériel, le traitement des plantations, l’interdiction de la circulation des plantes et la saisie de tout matériel végétal en provenance de la zone infectée. Le savon noir est une solution traditionnelle qui nécessite un traitement par contact pour atteindre la cochenille, mais il est difficile à appliquer sur des cactus denses. Dans les cultures de cactus taillées et alignées, il est possible de traiter la cochenille avec de l’eau sous pression à une fréquence mensuelle en été et bimensuelle en hiver. Pour rappel, l’INRA a créé 8 variétés de cactus résistantes à la cochenille, mais les fruits ont des couleurs différentes de celles des figues de barbarie traditionnelles.

Les marocains sont attachés à la couleur traditionnelle orange des figues de barbarie, mais des variétés résistantes à la cochenille ont été développées pour protéger l’écosystème et éviter l’érosion des routes. La multiplication de ces variétés est en cours, mais leur entrée en production prendra du temps. Les agriculteurs sont encouragés à s’impliquer dans la multiplication pour accélérer le processus. Heureusement, le cactus se multiplie facilement et les variétés résistantes offrent de l’espoir pour l’avenir de la culture des figues de barbarie.

Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

Un commentaire

  1. Les espèces résistantes ont été découvertes ou créées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *