AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Qualité, prix, proximité : Avantage pour les tomates du Maroc
La Russie a augmenté de 20% le quota d'importation de tomates turques

Qualité, prix, proximité : Avantage pour les tomates du Maroc

Les tomates marocaines continuent de briller sur la scène internationale à l’exportation, affichant des performances exceptionnelles au cours de la campagne 2022/2023.

Le Maroc a exporté un impressionnant volume de 716,73 millions de kilos de tomates, générant une valeur totale de 1,056,08 milliards d’euros. Ce succès sur le marché mondial a été étroitement observé, avec une mise en lumière particulière sur la qualité des produits marocains.

La France s’est affirmée comme le premier acheteur de tomates marocaines, absorbant 364,62 millions de kilos, représentant 50,87% du volume total exporté par le Maroc. Cet engouement français s’est traduit par un investissement de 562,7 millions d’euros, avec un prix moyen de 1,54 euros par kilo selon les données compilées par Hortoinfo.

Le Royaume-Uni suit de près, avec 133,6 millions de kilos de tomates marocaines, équivalant à 18,64% du total des exportations. Malgré des coûts de transport élevés, les importateurs britanniques ont déboursé 181,81 millions d’euros, à un prix moyen de 1,36 euros par kilo, soulignant ainsi l’attrait persistant pour la qualité marocaine.

Les Pays-Bas et l’Espagne se classent respectivement en troisième et quatrième positions parmi les principaux importateurs, témoignant de la diversification des marchés cibles pour les tomates marocaines.

Le témoignage d’un entrepreneur maroco-néerlandais.

Ahmed Laasri, fondateur de Handelfresh aux Pays-Bas, s’est confié à Freshplaza sur les tendances actuelles. Bien que les tomates marocaines trouvent un débouché solide en Espagne et au Royaume-Uni, les clients néerlandais expriment une certaine réserve en raison des prix plus élevés indique l’entrepreneur.

Cependant Laasri explique que malgré des alternatives moins chères provenant de pays comme la Turquie et l’Albanie, les tomates marocaines continuent de dominer en termes de qualité : « Les tomates marocaines ont fait leurs preuves ces dernières années en termes de qualité, et ce n’est plus un problème de vente. Même si ces tomates étaient moins chères, elles étaient loin d’être aussi bonnes que celles marocaines ». Il souligne également que les investissements continus du Maroc dans des domaines tels que l’irrigation et les machines renforcent la position des tomates marocaines sur la scène mondiale.

Malgré les défis tels que la sécheresse, les pics de chaleur, et des épisodes épidémiques, les tomates marocaines restent un produit attractif sur le marché mondial. Avec des investissements continus dans l’infrastructure agricole, le Maroc semble bien positionné pour maintenir sa réputation de fournisseur de tomates de qualité à l’échelle internationale.

Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *