AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / L’Autoroute de l’Eau mise en service entre l’Oued Sebou à Kénitra et Bouregreg à Rabat
Ph : DR

L’Autoroute de l’Eau mise en service entre l’Oued Sebou à Kénitra et Bouregreg à Rabat

Inauguration de l’Autoroute de l’Eau reliant Kénitra à Rabat.

Une initiative pionnière sur le continent africain, l’Autoroute de l’Eau, a été récemment mise en service pour relier Oued Sebou à Kénitra et Bouregreg à Rabat. Il s’agit du premier projet de cette envergure sur le continent, visant à réutiliser les surplus d’eau pour approvisionner les régions en manque.

Chaque année, près de 400 millions de mètres cubes d’eau douce de l’Oued Sebou se déversent dans la mer.

La première phase de ce projet ambitieux a été achevée le lundi 28 août 2023 nous apprend le site généraliste Yabiladi, avec l’ouverture de la section reliant Kénitra à Rabat. Entièrement marocain en termes de conception, de main-d’œuvre, d’expertise et d’études, cet ouvrage permet de récupérer l’excédent des eaux de l’Oued Sebou, généralement déversées dans l’Atlantique, pour approvisionner la région de Bouregreg en passant par Rabat. À terme, cette infrastructure permettra de répondre aux besoins industriels, agricoles et domestiques sur un territoire élargi, notamment à Bouznika, Mohammedia, Casablanca, et même jusqu’à Marrakech. Chaque année, près de 400 millions de mètres cubes d’eau douce de l’Oued Sebou se déversent dans la mer.

Au début de l’année 2023, le projet a commencé par le transfert des surplus d’eau du bassin de Sebou vers celui de Bouregreg. Cette phase a impliqué la construction de 66,7 kilomètres de conduits en acier d’un diamètre de 3 200 millimètres, ainsi que l’installation de deux grandes stations de pompage, chacune ayant une capacité de 15 mètres cubes par seconde, pour relier les barrages de Sebou à Kénitra et de Sidi Mohammed Ben Abdellah à Rabat.

Le 10 août dernier, le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a visité le chantier du projet de raccordement des bassins versants, en présence de représentants des ministères de l’Intérieur et de l’Agriculture, de la pêche, du développement rural, des eaux et forêts, ainsi que des responsables des entreprises en charge de la mise en œuvre selon un article de l’Opinion.

Actuellement, le débit d’essai pour cette section est de 3 mètres cubes par seconde, propulsé par deux pompes principales et deux de secours. Ce débit sera porté à six mètres cubes par seconde après la mise en service des deux autres pompes. L’objectif d’ici la fin du mois de septembre est d’atteindre 15 mètres cubes par seconde. La réalisation de cette portion de l’Autoroute de l’Eau, qui s’étend sur 66 kilomètres, a nécessité un investissement de 6 milliards de dirhams (MMDH), selon un communiqué du ministère de tutelle.

Partager

Regardez aussi

tomates_cerises

L’Algérie veut se lancer dans l’export de tomates cerises vers l’UE

Les tomates cerises algériennes sont prêtes à faire leur grande entrée sur les marchés européens. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *