Accueil / Actualités / Cultures / Augmentation des prix des fruits au Maroc

Augmentation des prix des fruits au Maroc

Les prix élevés des fruits au Maroc.

Le melon coûte entre 7 et 10 DH le kilo, les cerises sont à 25 DH au marché de gros et les carottes à 7 DH. Depuis quelques semaines, les prix des fruits flambent. Ces prix anormaux qu’affichent les cultures de saison inquiètent les consommateurs après le mois de Ramadan, une période propice à une hausse supplémentaire.

Une réelle et nette baisse de la production a eu des répercussions visibles sur l’augmentation des prix des fruits. «La production dans sa globalité a été impactée par le climat défavorable de l’année, la matière d’entrée en production a été en retard et le chergui a affecté la fleur», a déclaré Abderrahmane Rifai, consultant spécialisé dans les filières fruits et légumes.

L’Association Marocaine des Producteurs et Exportateurs des Fruits et Légumes (APEFEL), a expliqué que la saison 2015-2016 a été modeste à cause des mauvaises conditions climatiques, et les agriculteurs placent beaucoup d’espoir sur la saison 2016-2017.

La hausse des prix des cultures du melon et de la pastèque est due au choix des agriculteurs suite à la mauvaise planification commerciale. Tandis que le prix élevé des oranges peut être expliqué par l’orientation des agriculteurs vers les variétés destinées à l’export. Les besoins en oranges destinées au marché local ont progressé et les superficies n’ont pas évolué en conséquence.

Regardez aussi

Des scientifiques développent des tomates sans pépins grâce au système CRISPR

Des scientifiques développent des tomates sans pépins grâce au système CRISPR

Des scientifiques développent des tomates sans pépins grâce au système CRISPR. Des biologistes japonais de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *