AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Des appels pour renforcer les liens commerciaux entre le Maroc et le Royaume-Uni
Maroc activité agricole en hausse
Export - Ph : DR

Des appels pour renforcer les liens commerciaux entre le Maroc et le Royaume-Uni

Dans un récent rapport du Groupe parlementaire multipartite (APPG) sur le Maroc, les députés britanniques ont exprimé la nécessité de renforcer les relations commerciales avec le Maroc pour soutenir la sécurité alimentaire tout au long de l’année au Royaume-Uni. Selon le rapport, les consommateurs britanniques optent de plus en plus pour des produits frais en provenance du Maroc par rapport aux pays européens traditionnels.

Le rapport a été rendu public simultanément avec la Revue bilatérale sur l’agriculture, une initiative conjointe des gouvernements britannique et marocain, qui s’est déroulée à Casablanca, au Maroc. Les conclusions majeures de Food & Drink International soulignent l’impact positif croissant de l’approvisionnement en produits frais du Maroc sur la sécurité alimentaire britannique, avec des données clés provenant de l’Office for National Statistics (ONS).

Selon l’ONS, les importations de fruits et légumes du Maroc ont presque triplé depuis 2018, passant de 158 millions de livres sterling par an à 408 millions de livres sterling en 2022. Ces importations marocaines jouent un rôle de plus en plus crucial dans l’approvisionnement en fruits et légumes frais pendant les mois d’hiver au Royaume-Uni. Les chiffres du premier trimestre 2023 indiquent des importations atteignant 168 millions de livres sterling, soit près de trois fois plus qu’au premier trimestre 2018 (60 millions de livres sterling), soulignant ainsi la complémentarité économique entre les deux nations. Le commerce agricole entre le Royaume-Uni et le Maroc apporte également des avantages économiques locaux substantiels au Maroc, soutenant le développement social et renforçant la stabilité du pays, selon la même source.

Le groupe a salué les efforts des gouvernements britannique et marocain pour stimuler le commerce agricole bilatéral, mais a également formulé cinq recommandations pour intensifier ces efforts. Celles-ci incluent la publication d’un rapport annuel sur l’impact du commerce, la nomination d’un nouvel envoyé commercial au Maroc, la régularisation des examens agricoles, la recherche d’un statut d’acheteur privilégié sur le marché marocain, et la poursuite des campagnes de sensibilisation aux opportunités commerciales.

Heather Wheeler, députée et présidente de l’APPG sur le Maroc, a commenté le rapport, soulignant les progrès significatifs entre les deux nations. Elle a souligné l’importance cruciale du commerce agricole pour les deux pays, permettant aux familles britanniques de se nourrir de manière abordable et sûre, tout en contribuant au développement économique du Maroc. Wheeler a exhorté le gouvernement britannique à renouveler son engagement en faveur du commerce bilatéral pour assurer la croissance continue de ces avantages mutuels.

Abir Lemseffer de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc a également exprimé sa satisfaction quant au partenariat commercial, soulignant les avantages économiques et sociaux significatifs pour la population marocaine, en particulier dans la région du Sahara. Lemseffer est convaincu que ce partenariat commercial à long terme continuera de se renforcer.

Partager

Regardez aussi

Rencontre organisée, mardi (12/07/16) à Rabat, par le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et la lutte contre la désertification (HCEFLD) sous le thème "Les coopératives forestières, un cadre adéquat pour faire face aux effets des changements climatiques", à l’occasion de la journée internationale des coopératives.

Béni Mellal célèbre la Journée Internationale des Coopératives

Le jeudi, Béni Mellal a vibré au rythme de la Journée internationale des coopératives, une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *