Accueil / Actualités / Actu internationales / Agriculture verticale : L’avenir vers une agriculture durable et sans eau
Agriculture verticale : L'avenir vers une agriculture durable et sans eau
Agriculture verticale : L'avenir vers une agriculture durable et sans eau.

Agriculture verticale : L’avenir vers une agriculture durable et sans eau

L’agriculture verticale présente de nombreux avantages par rapport à l’agriculture traditionnelle.

Alors que l’agriculture intérieure a progressivement gagné du terrain ces dernières années au moment où le monde cherche des moyens alternatifs pour nourrir les populations croissantes, l’incertitude de la pandémie mondiale actuelle de coronavirus (Covid-19) a accéléré une refonte de la façon dont nous obtenons notre nourriture. C’est là, que l’agriculture verticale en intérieur entre en jeu.

Le concept d’agriculture verticale en intérieur a maintenant gagné en popularité dans pratiquement beaucoup de pays comme les États-Unis, les pays européens, la Chine, l’Inde, les Émirats Arabes Unis,… Bien que la croissance d’une ferme verticale soit considérablement coûteuse par rapport à une ferme traditionnelle, ses avantages sont trop lucratifs pour être ignorés.

Lire aussi : Agriculture biologique : Le Maroc vise l’expansion avec 300.000 ha

L’agriculture verticale présente de nombreux avantages par rapport à l’agriculture traditionnelle. Elle nécessite à la fois une utilisation moindre des terres agricoles et offre la possibilité de rapprocher la production agricole, tout en raccourcissant les chaînes d’approvisionnement.

En plus, l’agriculture verticale en intérieur offre d’autres bienfaits comme l’utilisation de zéro pesticide, de 95% d’eau en moins et la réduction du gaspillage alimentaire. Les avantages pour la santé comprennent également des aliments plus frais, une disponibilité urbaine accrue et une réduction de la pollution et donc des effets du changement climatique.

Malgré les principaux bénéfices, il existe une barrière imminente à l’adoption générale: le processus est très énergivore, d’où la nécessité d’établir un plan de gestion de l’énergie avant de se lancer.

Regardez aussi

Rabat : La production d'agrumes augmentera à plus de 600000 tonnes

Rabat : La production d’agrumes augmentera à plus de 600.000 tonnes

La campagne des agrumes à Rabat-Salé-Kénitra s’annonce florissante. La production prévisionnelle des agrumes, au titre …

Un commentaire

  1. Avatar

    Energivore, oui.
    Nous sommes riches en soleil.
    Nous pouvons utiliser son energie et utiliser aussi les rubans LEDs, adéquat pour la croissance des plantes.
    Outre l’investissement, rapidement amortissable, les gains temps, energie, chimie etc… auront vite fait l’amortissement. ( 2 ans ? )
    Cordiales salutations.
    D. Assayag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *