AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Les agriculteurs allemands descendent dans les rues de Berlin pour protester
Ph : APS

Les agriculteurs allemands descendent dans les rues de Berlin pour protester

Des milliers de tracteurs paralysent la capitale allemande en signe de protestation contre les projets gouvernementaux.

Des milliers d’agriculteurs allemands ont transformé le centre de Berlin en un champ de protestation, bloquant les rues avec leurs tracteurs pour exprimer leur indignation contre les plans du gouvernement visant à supprimer des avantages fiscaux pour leur secteur.

La mobilisation, qui a débuté lundi, a été marquée par des manifestations bruyantes et des slogans hostiles, signe du profond mécontentement des agriculteurs face aux récentes décisions gouvernementales. Les protestataires ont clairement indiqué qu’ils ne lèveraient pas le camp tant que le gouvernement dirigé par Olaf Scholz n’abandonnerait pas ses projets de réduction des avantages fiscaux.

« Plus vite le gouvernement allemand proposera une solution pour retirer ses projets d’augmentation d’impôts, plus vite les agriculteurs quitteront la rue », a déclaré Joachim Rukwied, président de la Fédération allemande des agriculteurs.

Les agriculteurs reprochent au gouvernement son annonce de décembre dernier, réduisant les subventions au secteur agricole en raison d’un rappel à l’ordre des juges constitutionnels concernant les règles budgétaires strictes de l’Allemagne. Malgré certaines concessions faites en début d’année, notamment le maintien de l’avantage fiscal sur les véhicules pour la sylviculture et l’agriculture, ainsi que la suppression progressive de l’avantage pour le gazole agricole, les agriculteurs estiment que cela ne va pas assez loin.

Les manifestations ont atteint un pic d’intensité devant la Porte de Brandebourg, où le ministre des Finances, Christian Lindner, a été accueilli par des huées et des appels à la démission. Les manifestants estiment que le gouvernement actuel doit céder sa place. « Ce gouvernement doit démissionner », a affirmé Paul Brzezinski, un producteur de lait de 73 ans.

La rencontre entre les représentants des agriculteurs et les chefs des groupes parlementaires des partis au pouvoir n’a pas abouti à des avancées concrètes, laissant planer un climat d’incertitude quant à la résolution du conflit.

La mobilisation des agriculteurs ajoute de la pression sur le gouvernement déjà confronté à une baisse historique de l’approbation de sa politique. Dans un contexte de croissance en berne et de hausse des prix, différentes industries, de la métallurgie à l’éducation, ont organisé des manifestations ces dernières semaines.

Alors que la Semaine verte, le plus grand salon agricole d’Allemagne, doit débuter cette semaine à Berlin, le ministre de l’Agriculture, Cem Özdemir, se prépare à affronter une audience agitée, soulignant les tensions persistantes entre le gouvernement et le secteur agricole.

Partager

Regardez aussi

Deuxième journée animée au Gulfood, plaçant Dubai au cœur de l’industrie mondiale de l’alimentation et des boissons

Les connexions et les accords commerciaux se poursuivent lors de la deuxième journée. Les innovateurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.