AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / À Rabat-Salé-Kénitra, plus de 90 % des cultures d’automne et d’hiver ont été semées
Céréales promotion du semis direct cultures

À Rabat-Salé-Kénitra, plus de 90 % des cultures d’automne et d’hiver ont été semées

Les récentes précipitations qui se sont abattues sur la région de Rabat-Salé-Kénitra laissent entrevoir un avenir plus prometteur pour la campagne agricole en cours (2023-2024). Selon un communiqué de la Direction régionale de l’Agriculture, ces pluies salvatrices auront un impact positif sur divers aspects de la production agricole, redonnant espoir aux agriculteurs de la région.

Nous vous en parlions ce vendredi 24 février sur AgriMaroc.ma, les pluies récentes feront du bien au secteur agricole. L’une des principales victoires à souligner est la contribution de ces précipitations au développement de la production végétale et animale. Les cultures qui en bénéficieront le plus sont les céréales d’automne, les légumineuses, les cultures agropastorales, les légumes d’hiver, la végétation pastorale et les arbres fruitiers, comme l’indique le communiqué de la Direction régionale de l’Agriculture de Rabat-Salé-Kénitra.

Plus de 92% du programme des céréales d’automne a été semé

Jusqu’au 23 février, la région a enregistré une moyenne de 156 mm de pluie, en légère baisse par rapport à l’année précédente qui affichait 190 mm à la même date. Cependant, malgré ce léger déficit, ces précipitations joueront un rôle crucial dans l’amélioration du taux de remplissage des barrages, garantissant une réserve d’eau suffisante pour les mois à venir.

La campagne agricole a connu des débuts difficiles avec un déficit hydrique initial. Néanmoins, d’importantes réalisations ont été enregistrées dans le programme des cultures d’automne et d’hiver. Plus de 92% du programme des céréales d’automne a été semé, avec 93% pour les légumineuses, 93% pour les cultures sucrières et 93% pour les cultures fourragères. Des chiffres encourageants qui témoignent de la résilience des agriculteurs face aux défis.

Les efforts se sont également concentrés sur des cultures spécifiques telles que le colza, les fruits rouges, les légumes d’hiver, notamment les pommes de terre, l’oignon, les carottes, les courgettes, les tomates et le melon, avec des taux de réalisation significatifs, comme l’a souligné la Direction régionale de l’Agriculture.

Le programme de développement des semis directs, vise à atteindre 60 000 hectares

Un autre aspect positif concerne le programme de développement des semis directs, qui vise à atteindre 60 000 hectares. À ce jour, environ 57% de ce programme ont été réalisés, couvrant les céréales, les légumineuses, les cultures fourragères et les oléagineux.

En ce qui concerne la santé du cheptel, la Direction rapporte des résultats satisfaisants. Les campagnes de vaccination ont été menées avec succès, couvrant un pourcentage élevé du cheptel bovin, ovin et caprin, ainsi que la protection des ruches d’abeilles contre la varroose.

Pour atténuer les effets de la hausse des prix des fourrages, la Direction a entrepris la distribution de quantités importantes d’orge subventionnée aux éleveurs d’ovins et de caprins, garantissant ainsi le bien-être du bétail.

Partager

Regardez aussi

Festive olives - ph : DR

Réunion du Conseil Oléicole International, qui représente 94% de la production mondiale, sur les perspectives d’avenir

Madrid a récemment accueilli la session plénière de la 119e réunion du Conseil des membres …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *