Accueil / Actualités / Actu Maroc / 2 millions de tonnes d’agrumes produits par an au Maroc

2 millions de tonnes d’agrumes produits par an au Maroc

Le Maroc produit annuellement 2 millions de tonnes d’agrumes essentiellement dans le Souss Massa.

Le secteur des agrumes au Maroc joue un rôle socio-économique important. Cette culture s’étend sur une superficie actuelle de 125.000 Ha et la production moyenne est de l’ordre de 2 millions de T/an.

Les principales régions de production d’agrumes au Maroc sont le Souss Massa, le Gharb, la Moulouya, le Tadla et le Haouz qui détiennent, à elles seules, plus de 93% de la superficie nationale.

La production moyenne d’agrumes réalisée au cours des 5 dernières campagnes a atteint près de 2 millions de tonnes destinées à la consommation intérieure en frais, à l’exportation et à la transformation.

Au cours des dix dernières années, le secteur des agrumes s’est nettement développé avec l’introduction de nouvelles variétés de petits fruits, dont notamment la Nour, la Nadorcott et la Nules. Ainsi, l’offre destinée à l’exportation s’est largement diversifiée et les périodes de production et de commercialisation se sont étalées davantage.

Une large gamme de variétés caractérisent les vergers agrumicoles nationaux, toutefois 3 groupes de variétés les dominent, à savoir, le groupe des Clémentines avec 35%, la Maroc Late avec 21% et les Navels avec 18%.

Les exportations d’agrumes oscillent autour d’une moyenne de 500.000 T par an. Elles représentent une source importante de devises avec l’équivalent de près de 3 milliards DH par an.

80% des exportations d’agrumes marocaines sont destinées aux marchés de la Russie et de l’Union Européenne. Les 20% restants partent essentiellement vers les pays de l’Amérique du Nord (Canada et USA) et les Pays du Golfe.

L’évolution des exportations d’agrumes au cours des 5 dernières campagnes par marché se présente comme suit :

Le secteur des agrumes au Maroc s’est beaucoup développé depuis l’entrée en vigueur du contrat-programme signé en 2008 entre l’Etat et la profession dans le cadre du Plan Maroc Vert.

La filière contribue de manière substantielle à l’amélioration des revenus des agriculteurs dont le nombre total s’élève à environ 13.000. Par ailleurs, ce secteur génère près de 25 millions de journées de travail par an, dont 18 millions au niveau des vergers et 7 millions au niveau de l’industrie de conditionnement et de transformation et des autres activités liées au secteur.

Avec Fellah-trade et Maroc Citrus

Regardez aussi

Maroc : les dernières pluies sont une aubaine pour les cultures sous serre

Canada: un projet TV encourage les enfants à découvrir l’agriculture

Au Canada un Show télévisuel pour éduquer les enfants sur la culture en serre et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *