AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Le gouvernement mobilise 10 Milliards de Dirhams pour soutenir la production alimentaire
Mustapha Baitas
Photo : MAP

Le gouvernement mobilise 10 Milliards de Dirhams pour soutenir la production alimentaire

Campagne agricole : Le gouvernement s’engage à résoudre les problèmes de production pour maintenir la stabilité des prix, déclare M. Baitas

Mustapha Baitas, ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, a récemment annoncé que le gouvernement met en place deux approches cruciales pour aborder les problèmes de production et garantir la stabilité des prix des produits alimentaires de base au cours de la campagne agricole actuelle.

Lors d’une conférence de presse à l’issue du Conseil de gouvernement, M. Baitas a expliqué que le gouvernement s’efforce de remédier aux défis hérités des années précédentes. Cela implique de garantir un approvisionnement constant des produits de base essentiels à la chaîne de production, tels que la viande et le lait. De plus, le gouvernement apporte son soutien aux agriculteurs pour maintenir les prix des denrées de base à des niveaux raisonnables.

Lire aussi : Vers une campagne agricole marocaine 2023/2024 prometteuse ?

M. Baitas a souligné que, dans le cadre de la lutte contre l’inflation, le gouvernement a mis en place une série de mesures de soutien aux chaînes de production, mobilisant une enveloppe financière de 10 milliards de dirhams au cours de la dernière année. Cette initiative vise à prévenir toute augmentation excessive des prix des légumes, des fruits et d’autres produits alimentaires.

Importation de 5 millions de quintaux d’orge

En outre, le gouvernement a procédé à l’importation de 5 millions de quintaux d’orge, représentant un coût total de 633 millions de dirhams, pour soutenir la production animale, ainsi que 2 millions de quintaux d’aliments composés destinés à la production laitière, pour un montant de 326 millions de dirhams. M. Baitas a expliqué que cette approche repose sur un mécanisme de guichet ouvert, permettant à tous les agriculteurs d’accéder à des quantités importantes.

En ce qui concerne les engrais, le ministre a noté que les engrais de base sont produits par l’OCP, tandis que 3 millions de quintaux d’engrais de surface, fabriqués à partir de gaz naturel, ont été importés, représentant un coût total de 700 millions de dirhams.

En ce qui concerne les céréales, M. Baitas a fait remarquer que le volume mensuel des importations atteint 4,5 millions de quintaux, garantissant ainsi un stock suffisant pour les mois à venir. Le gouvernement maintient également ses subventions pour cette denrée, malgré une production céréalière abondante par rapport à l’année précédente. Cette décision est motivée par la situation favorable de la production céréalière à l’échelle internationale.

En résumé, le gouvernement s’efforce de résoudre les problèmes de production et de maintenir la stabilité des prix des produits de base tout au long de la campagne agricole actuelle, en mettant en place des mesures de soutien et en assurant un approvisionnement adéquat.

Partager

Regardez aussi

ENAM organise un forum autour de la digitalisation de l'agriculture marocaine

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès à l’heure de ses 21èmes Olympiades

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès (ENAM) abrite les 11 et 12 mai courant, la 21ème …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *