Accueil / Technique / Dossier / Tout savoir sur le virus ToBRFV

Tout savoir sur le virus ToBRFV

Le virus de la tomate : ToBRFV.

Le ToBRFV est une maladie des plantes (appartient à la famille des virus Tobamo) qui touche notamment la culture de tomate. C’est un nouveau virus qui a été découvert en 2014 dans deux principaux pays : la Jordanie et l’Israël et qui s’est dernièrement répandu dans d’autres coins du globe.

Généralités

Le virus ToBRFV touche également les productions de poivrons et piments. Il est très contagieux et peut être transmis de plusieurs façons ; il se propage mécaniquement par l’homme et les outils, mais aussi par les bourdons, les oiseaux et les fruits infectés. Bien que la plupart des variétés de tomates aient développé une résistance aux Tobamovirus (tels que TMV et ToMV), celle-ci ne s’applique pas encore au virus ToBRFV.

Symptômes

Le virus ToBRFV se reconnaît principalement par le motif en mosaïque qu’il laisse sur les plus jeunes feuilles , la tête, les pousses et sur les tomates. En plus, les feuilles des plants de tomates infectées peuvent présenter un jaunissement des nervures et des veines avec un rétrécissement occasionnel des feuilles.

Les fruits peuvent présenter des tâches jaunes, similaires aux symptômes du virus de la mosaïque du pépino (PepMV) et du virus de la maladie bronzée de la tomate (TSWV), susceptibles d’évoluer en lésions brunes et en nécroses. Les symptômes du fruit peuvent être si importants que le fruit ne peut être commercialisé. Les symptômes peuvent varier considérablement selon le moment d’infection, la variété, la température, l’intensité lumineuse et d’autres conditions de croissance. Nous suivons étroitement les développements en vue de comprendre l’impact sur les zones de production et cycles de culture différents.

Coment se propage ToBRFV ?

Le virus ToBRFV se propage de façon mécanique, c’est-à-dire qu’un simple contact suffit à transmettre la maladie ; cela inclut le fait de toucher des plantes infectées lors d’opérations comme la transplantation,  le tuteurage, la culture, la pulvérisation, la récolte, etc. Les vêtements, chaussures et équipements (couteaux, sécateurs, colis, etc.) peuvent transporter le virus vers les plantes et serres suivantes…Il est donc crucial de faire attention à chaque contact avec les plantes.

Prévention

Le ToBRFV se répand facilement, il est donc nécessaire d’établir un plan d’hygiène strict. L’hygiène générale de l’exploitant doit être en ordre afin d’éviter toute contamination par le virus ou de limiter sa propagation par les personnes et les outils de travail. Il est aussi nécessaire de veiller à ce que les employés et les visiteurs – connaissent les mesures d’hygiène applicables et veillez à ce qu’elles soient strictement respectées.

L’introduction de colis extérieurs dans les locaux sans désinfection est à proscrire ; les équipements, vêtements, etc. internes et externes doivent être séparés. Des mesures doivent être prises pour prévenir l’infection par les personnes, cartons, palettes, tracteurs, camions et voitures. Cela inclut également les équipements des parties externes. Les fruits et légumes d’espèces hôtes (dont la tomate et le poivron) dans les locaux doivent être éliminés. Des désinfectants pour le matériel doivent être utilisés.

Peut-on combattre le ToBRFV ?

La réponse est non. Il n’existe toujours pas une méthode de lutte contre ce virus. Néanmoins, en cas d’apparition d’un foyer du virus, il faudra procéder à l’élimination et à la destruction immédiate des plants infectés à l’aide d’un désinfectant qui répond aux critères d’un produit phytosanitaire.

Avec DeRuiterseeds, FreshPlaza

Regardez aussi

Fiche technique de la culture du cardon au Maroc

Fiche technique de la culture du cardon au Maroc

Méthode technique de la culture du cardon au Maroc. Le cardon est une plante pérenne originaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *