la référence de l’agriculture
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Une nouvelle stratégie de développement du secteur du figuier à Taounate
Une nouvelle stratégie de développement du secteur du figuier à Taounate
L'Agence Française de Développement a réservé des investissements de l’ordre de 4,52 millions de dirhams - (ph:DR)

Une nouvelle stratégie de développement du secteur du figuier à Taounate

Le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime a mis en place une stratégie pour développer le secteur du figuier.

Le secteur du figuier à Taounate, joue un rôle essentiel dans le développement économique de la région, ainsi que l’amélioration des conditions de vie de la population.

Le nombre de figuiers plantés au niveau de la province de Taounate est estimé à 1,7 million d’arbres, sur une superficie globale de 21.820 hectares, soit 40% de la superficie totale de figuiers plantés au niveau national. Quant à elle, la production annuelle de la filière s’élève à 30 mille tonnes, soit  23% de la production nationale, d’après la MAP.

Le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime a mis en place une stratégie pour développer la filière du figuier, et augmenter la production et la qualité, a révélé  à la MAP, Mohamed Errahouti, le chargé des projets des arbres fruitiers à  la Direction Provinciale d’Agriculture de Taounate (DPA).

« Cette stratégie est basée sur l’extension de la superficie plantée et l’introduction de variétés caractérisées par une productivité élevée  au niveau de la quantité et  de la qualité, outre le soutien des investissements en la matière, la modernisation du secteur  et sa valorisation. Elle se base aussi sur l’agrégation, l’appui des organisations professionnelles et le renforcement de la compétitivité du secteur afin de faire face aux exigences du marché intérieur et extérieur », a-t-il ajouté.

Mohamed Errahouti a également affirmé que, « le  ministère de l’Agriculture a également adopté une approche visant à impliquer tous les acteurs concernés  dans le processus de développement de la filière à travers le partenariat et l’intégration de la gent féminine, relevant qu’une enveloppe budgétaire de 4, 413 millions DH a été allouée à l’élargissement de la superficie plantée en figues sur 2.100 hectares,  outre  la création de dix unités modernes de séchage et la mise en place d’autres initiatives  locales au profit des communes  rurales de la province. »

Le responsable a également annoncé la création d’un  projet pilote, dédié à l’intégration des femmes dans le développement économique, dans le cadre du Millennium Challenge Account (MCA), axé sur le développement de la filière à Sidi El Mekhfi et les communes avoisinantes.

Notons que l’Agence Française de Développement a réservé des  investissements dotés d’une enveloppe globale de près de 4,52 millions de dirhams, pour l’amélioration des conditions de récolte, de commercialisation des figues fraîches ainsi que la mise à niveau des unités de séchage dans les communes de Bouhouda , Bouadel et Sidi El Mekhfi.

Le responsable a mis l’accent notamment sur les défis et les contraintes qui ralentissent le développement de la filière du figuier, comme le vieillissement  des figuiers ; et soulignant par la même occasion, que plus de la moitié de la superficie plantée à  plus de 20 ans et environ 6.100 hectares de figuiers sont constitués d’arbres âgés entre 11 et 20 ans.

Regardez aussi

Une récolte record pour les agrumes ?

Agrumes: Une récolte record, semences et pluies au rendez-vous

Les dernières pluies annoncent une récolte record pour les agrumes. La vente de semences fait …

Chargement...