Accueil / Technique / Cahier Technique / Traitement des semences de céréales
Traitement des semences de céréales à paille

Traitement des semences de céréales

Traitement des semences de céréales à paille.

Le traitement des semences de céréales à paille permet de prévenir de nombreuses maladies. Cette méthode est très efficace dans les situations présentant des risques sanitaires mais elle doit toutefois être utilisée avec mesure.

Le traitement des semences consiste à appliquer un pesticide directement sur les semences. Cela permet de protéger les cultures contre les maladies qui ont la capacité de se conserver dans les semences, les attaques précoces et les parasites en végétation. Bien qu’elle soit utile, cette technique doit être utilisée à bon escient : elle doit tenir compte des risques sanitaires.

Protection sanitaire

Le traitement des semences permet de se protéger contre les maladies capables de se conserver dans les graines. C’est le cas par exemple de :

  • la septoriose et de la fusariose qui se conservent à la surface des graines,
  • la carie qui se maintient dans le sillon central ou la brosse,
  • le charbon nu du blé et de l’orge,
  • le charbon couvert du blé et de l’orge,
  • l’helminthosporiose de l’orge.

Le traitement protège également les céréales de diverses attaques comme :

  • les maladies retenues dans le sol comme la septoriose et la fusariose,
  • les larves d’insectes (comme la mouche grise),
  • les oiseaux,
  • les attaques précoces : oïdium, rouille, verse, pucerons…

Application

Le traitement doit être employé de façon homogène sur l’ensemble des semences et sur la surface complète des graines (incluant le sillon). Une quantité précise de produit doit être appliquée. Les nouveaux produits sont efficaces à faible dose : 0,2 à 0,4 litre sont suffisants pour un quintal de semences. Les appareils de traitement sont adaptés pour déverser une dose précise et suffisante de produit et ce, de façon homogène.

Appareil à débit continu

Shéma d'un appareil à débit réduit ©gnis
Schéma d’un appareil à débit réduit ©gnis

L’appareil à débit continu permet d’appliquer la bonne dose de produit et de bien la répartir sur l’ensemble de la surface des graines. Le principe de fonctionnement est simple : le produit est projeté sur les semences. Ensuite le mélangeur, aussi appelé trommel, mélange les semences ce qui permet d’homogénéiser le tout.

Les réglages de la machine sont exécutés par un technicien spécialisé. Ils sont indispensables  pour assurer  un bon résultat. Les réglages concernent  le dosage du produit, la vitesse de rotation dans le mélangeur, le pesage, etc, et doivent prendre en compte divers facteurs comme la variété de céréale, la dose optimale, l’état sanitaire, etc. Les machines les plus récentes ont plus d’une centaine de réglages à vérifier !

Appareil de traitement en Batch

Cet appareil permet d’appliquer plusieurs produits à la suite dans un ordre choisi. Le traitement en Batch ouvre le champ des possibilités : il offre une certaine souplesse de travail. Ici, le mélangeur est fixe, seul le fond est mobile de façon à mélanger les semences.

Les produits de traitement des semences

Le produit de traitement des semences est une association de plusieurs substances actives et de formulants et adjuvants.

Schématisation d'un appareil de traitement en batch ©gnis
Schématisation d’un appareil de traitement en batch ©gnis

Substances actives

Ce sont des substances chimiques qui ont une action phytosanitaire : herbicide, insecticide, fongicide, etc.

Formulants

Les formulants permettent une bonne application et une bonne tenue des substances actives sur les semences. Les formulants prennent différentes formes : solvants organiques, eau, dispersants, émulgateurs, tensioactifs, mouillants, colorants… Par exemple, les tensio-actifs et les émulgateurs permettent de maintenir ensemble deux substances incompatibles.

Les formulants de type poudre ont été remplacés par des poudres ou liquides à appliquer avec un pulvérisateur. Sous cette forme, l’application est plus facile et plus homogène.

Adjuvants

Les adjuvants sont des éléments qui peuvent être appliqués sur les semences. On en dénombre deux principaux. Le premier est le pelliculant. Il s’agit d’une couche micro-poreuse qui se fixe à la surface des graines. Le pellicaulant n’altère pas la taille, ni la forme de la semence. Il permet d’homogénéiser le traitement sur les grains et la manipulation des semences est facilitée : moins de poussière, meilleur écoulement dans le semoir et meilleure action des substances actives. Au contraire, l’enrobant modifie les propriétés de la graine : taille, forme et poids. Il améliore la précision du semis.

Le traitement des semences peut également se faire avec des substances nutritives dans le but de favoriser la germination.

traitement-semence

Avec le GNIS-pédagogie

Regardez aussi

Palmier dattier: Arbre providence des Oasis de Tafilalet

Palmier dattier: Arbre providence des Oasis de Tafilalet

Le palmier dattier est l’arbre providence des Oasis de Tafilalet. Le palmier dattier joue un …