Accueil / Actualités / Actu internationales / Des tomates marocaines étiquetées «origine française» ?

Des tomates marocaines étiquetées «origine française» ?

Des tomates du Maroc étiquetées «origine française» ?

Le parquet de Saint-Brieuc soupçonne le grossiste en légumes Chéritel, à Guingamp (Côtes-d’Armor), d’avoir vendu des tomates marocaines estampillées « origine française ». La société estime avoir agi sous la pression d’un gros client, l’un des leaders du hard discount européen.

Le parquet de Saint-Brieuc soupçonne le grossiste en fruits et légumes Chéritel, basé à Guingamp, d’avoir importé des tomates du Maroc à bas coût et de les avoir vendues avec l’étiquette « origine française ».

Une enquête préliminaire a été ouverte en 2018, après la réception au parquet de deux procès-verbaux de la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) des Côtes-d’Armor.

Les deux contrôles de la répression des fraudes, réalisés au cours de l’été 2017 dans l’usine de Grâces, près de Guingamp, révélaient la présence de quantités importantes de tomates marocaines étiquetées « origine française ».

Les gendarmes poursuivent leurs investigations. Au terme de cette enquête pour fraude, l’affaire pourrait être jugée en 2019 devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc.

Avec ouest-france

Regardez aussi

Introduction en Bourse du Crédit Agricole du Maroc ?

مجموعة القرض الفلاحي للمغرب تنال جائزة التميز الرقمي

مجموعة القرض الفلاحي للمغرب تنال « جائزة التميز الرقمي للمصارف العربية »، التي يمنحها اتحاد المصارف العربية …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *