Accueil / Cahier Technique / Tomate: Conseils pour la préparation du sol et le semis
newsletter agrimaroc.ma
Tomate: Conseils pour la préparation du sol et le semis

Tomate: Conseils pour la préparation du sol et le semis

Conseils pour bien préparer le sol et le semis pour la culture de la tomate.

La tomate appartient à la famille botanique des solanacées. Originaire d’Amérique du Sud, ce fruit est fortement cultivé au Maroc notamment dans la région du Souss Massa mais aussi à El Oualidia, El Jadida et Casablanca pour les primeurs et la culture d’arrière saison. En cette saison de préparation du sol et du semis de la tomate, AgriMaroc.ma vous livre quelques conseils pour ces étapes, indispensables au bon déroulement de la campagne.

Préparation du sol

Dès l’installation de la pépinière, il faut commencer à préparer le terrain pour la plantation. Il est nécessaire de labourer, niveler, désinfecter et nourrir la terre.

Retirer les paillis : Le paillis d’hiver enrichit le sol en matières organiques lors de sa décomposition. Il est également utile pour éviter la prolifération des adventices. Dans le cas où la parcelle avait été paillée pendant l’hiver, il faut retirer le paillis pour permettre à la terre de sécher et se réchauffer.

Labourer et niveler : Après avoir « nettoyé » le sol, il est maintenant temps de le labourer afin qu’il s’aère. Ensuite, il est indispensable de niveler le terrain. Cette étape permet d’améliorer la gestion de l’eau : le drainage est plus efficace sur une surface plane et uniforme.

Nourrir la terre : Quelques semaines avant les semis, il faut bien nourrir la terre en fonction de ses caractéristiques et besoins.

Désinfecter le sol : Si le sol est infesté de nématodes, il est primordial de bien le désinfecter. Il existe plusieurs produits et techniques au Maroc (solarisation, métam sodium, némacur…). En revanche, si la présence de ces petits vers n’excède pas le seuil de risque, il est préférable d’éviter la désinfection qui coûte cher en plus d’avoird e nombreuses répercussions sur l’environnement en cas d’utilisation de certains produits.

Variétés, semis et germination

Rappelons que, chez la tomate, la propagation est sexuée, par graine. La pollinisation nécessite l’installation de 4 ruches/ha de bourdons en période florale et durant les cueillettes.

Semis de tomate effectués sur plateaux alvéolés
Semis de tomate effectués sur plateaux alvéolés

Variétés : A l’heure actuelle, au Maroc, les principales variétés de tomates cultivées sont Boss et Red Summer (Hybrid) et Osso Grande (fixe). Notons toutefois que le panel de variétés est en perpétuelle évolution et qu’il est important de suivre les changements car les nouvelles variétés peuvent présenter des résistances ou caractéristiques intéressantes.

Hiver et semis précoce : Dans des régions comme celle de Tadla, les conditions climatiques hivernales rendent difficile le semis précoce. Les producteurs de la région peuvent toutefois opter pour des écrans thermiques et une double protection grâce à des tunnels nantais sous serres canariennes ou sous grands tunnels delta 9 et Socodam.

Semis : Le semis se fait en pépinière. Le nombre de graines par gramme de semence est de 250 à 350. La pépinière doit être abritée d’un tunnel delta 9 ou Socodam,  d’une serre canarienne, ou autre. Il est préférable d’utiliser des plateaux alvéolés pour faire le semis, tel que 7 x 11 = 77 mottes/plateau et 300 plateaux/ha. La première étape consiste à recouvrir le sol d’un paillage en plastique de préférence noir ou vert, afin d’éviter les adventices et la contamination des racines des plantules par le sol. Une fois que les alvéoles sont replies de tourbe, le semis doit être effectué avec précision : une graine par alvéole. Il est recommandé de couvrir les plateaux, initialement disposés en bandes jumelées, par un film plastique transparent fin (20 microns). Ce plastique doit être enlevé après la germination des semences.

Germination : Les soins à prodiguer aux plantes pendant la période de germination-levée sont : l’arrosage à l’eau claire (tiède de préférence dans les régions froides comme le Tadla) ainsi que la pulvérisation d’engrais foliaires et traitements contre les ennemis de la culture (fongicide et insecticide). Une surveillance particulière doit être exercée depuis le semis jusqu’à la levée afin de repérer la présence de rongeurs (souris et rats). La dose de semis doit être augmentée en cas de présence de rongeurs dans l’exploitation : de 80 à 100 g de semence / ha. Dans les zones froides comme le Tadla, la période de semis intéressante est le mois de Juin.

Avec Gerbeaud et Légumes & Fruits du Maroc

Regardez aussi

Tomates: Bien gérer la fertilisation et l’irrigation

Tomates: Bien gérer la fertilisation et l’irrigation

Bien gérer la fertilisation et l’irrigation des tomates. La tomate est la culture maraîchère la plus …

Chargement...