Accueil / Actualités / Actu internationales / Système de culture en pentes abruptes de Nishi Awa

Système de culture en pentes abruptes de Nishi Awa

A la découverte d’un Système Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM).

Nishi-Awa est une zone montagneuse située à l’ouest de Tokushima dans le centre de Shikoku. Dans certains endroits de Nishi-Awa, des pentes extrêmement raides (jusqu’à 40 degrés) sont utilisées pour cultiver avec un système ingénieux une multitude de cultures telles que le sarrasin et les tubercules. 

Au lieu de se convertir en champs en terrasse, ces pentes sont utilisées telles quelles en insérant de l’herbe, ou kaya,  récoltée dans les prairies pour empêcher le sol de glisser.

La pelouse où le kaya est récolté est régulièrement tondue de manière à fournir suffisamment de lumière aux plantes de faible hauteur et à maintenir un environnement favorable pour les cultures.

La terre est un trésor de ressources génétiques de nombreuses cultures. 282 espèces de plantes dont la rare Adonis shikokuensis ont été préservées de cette manière.Il existe également des variétés de céréales indigènes dont 2 variétés de sarrasin, 3 variétés de millet sétaire, 6 variétés de sorgho et 19 variétés de millet commun.

La biodiversité de la zone a été maintenue par ailleurs avec 241 espèces d’insectes, 28 espèces d’oiseaux, 9 espèces de mammifères et autres. 

Sur les terrains escarpés, le vent et la pluie entraînent l’érosion et le glissement du sol. Afin d’éviter le glissement du sol et de protéger le sol, le kaya, séché au koeguro (une des façons de sécher l’herbe), est inséré dans le champ. Le stockage et le drainage de l’eau sont également ajustés en améliorant les crêtes des champs en fonction des contours. En outre, sarae / mutsugo (outils agricoles traditionnels) sont utilisés pour élever et protéger le sol. Labourer les champs en profondeur aide à écraser les pierres et à faire de nouveaux sols. La sagesse et la technologie des ancêtres ont rendu l’agriculture sur les pentes abruptes durable.

Ce système agricole adapté à l’environnement dans les zones montagneuses a été transmis à travers 400 ans de générations, et le paysage des villages montagneux, la culture alimentaire et les événements traditionnels liés à la culture ont été préservés par les populations locales.

Le « système d’agriculture de terrain à pente raide à Nishi-Awa» a été désigné comme le premier système important de patrimoine agricole japonais .

L’histoire du système agricole en pentes abruptes de Nishi-Awa remonte à la culture itinérante (agriculture sur brûlis) dans la dernière partie de la période Jomon japonaise (avant 300 av. J. -C.), avant l’introduction de la riziculture au Japon.

Étant donné qu’il est difficile de planter d’établir la culture du riz, la région de Nishi-Awa est l’une des principales régions du Japon pour l’agriculture à brûlis (défrichement par le feu)  contrôlé, et la culture des céréales comme aliments de base est répandue dans la région de Nishi-Awa depuis l’antiquité.

L’agriculture dans cette région est caractérisée par un système de gestion des terres qui utilise les pentes montagneuses de façon polyvalente. Le sol de surface est peu profond et, par endroits, la pente des montagnes peut atteindre 40 degrés. Sur les flancs abrupts des montagnes jugés inadaptés à la culture, une méthode unique d’utilisation des terres est employée, qui consiste à allouer des terres pour la culture, les prairies et les terres résidentielles en fonction des pentes, et à pratiquer une agriculture durable en laissant les pentes intactes, sans créer de rizières en terrasses ou de champs en terrasses.

Regardez aussi

Prévisions météorologiques du vendredi 22 juin 2018

Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 22 juin et la nuit suivante. Voici les …