Accueil / Actualités / Actu Maroc / Souss-Massa : quelque 860 sangliers abattus

Souss-Massa : quelque 860 sangliers abattus

Souss-Massa : quelque 860 sangliers abattus.

Le nombre de sangliers abattus depuis le lancement de la saison de chasse et jusqu’au 31 décembre 2018, s’est chiffré à 860 suidés au niveau de la région de Souss-Massa.

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une campagne menée par la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Sud-Ouest visant la maîtrise des populations de sangliers au niveau de cette partie du territoire national.

Un communiqué de ladite Direction indique qu’il a été procédé, dans ce sens, à l’organisation de 110 battues, dont 63 programmées durant les trois dernières semaines, ayant permis aux chasseurs de tuer quelque 660 sangliers.

Et d’ajouter que cette action s’insère dans le sillage des efforts déployés par la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification visant la destruction d’un maximum de sangliers au niveau de la région de Souss-Massa. L’objectif, selon la même source, est de mieux protéger la biodiversité dans cette région et donc d’améliorer la gestion des dégâts causés aux cultures, par les sangliers.

L’organisation de cette campagne de régulation des effectifs de sangliers fait suite à la mise en application des recommandations issues de la rencontre tenue le 29 novembre dernier à Rabat, en présence de responsables du ministère de l’agriculture, du développement rural, de la pêche maritime, des eaux et forêts, ainsi que de plusieurs acteurs (agriculteurs, élus et société civile) relevant de la région de Souss-Massa, rappelle-t-on.

Cette rencontre a été axée sur l’examen de l’ensemble des problématiques engendrées par l’augmentation des populations de suidés dans cette zone.

Lors de cette rencontre, il a été procédé également à l’établissement d’un diagnostic de la situation que vivent les populations de la région de Souss-Massa, avec un focus sur les dégâts causés aux productions agricoles. L’objectif étant de protéger les habitants et leurs biens.

Dans ce sillage, plusieurs autres réunions locales se sont déjà tenues pour examiner la situation des zones identifiées comme les plus problématiques, ajoute la même source, faisant observer que la récurrence de ces dégâts causés aux cultures par les sangliers, a conduit à une revue à la hausse du programme prévisionnel de régulation des effectifs, pour le reste de la campagne 2018/2019, afin de toucher l’ensemble des points noires et abattre le maximum de sangliers.

Regardez aussi

Météo : Mardi 22 janvier 2019

Prévisions météorologiques du mardi 22 janvier 2019. Voici les prévisions météorologiques pour la journée du mardi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *