Accueil / Actualités / Actu internationales / Sidattes: Les dattes « Mejhoul » de Californie
Sidattes: Les dattes "Mejhoul" de Californie

Sidattes: Les dattes « Mejhoul » de Californie

Les dattes « Mejhoul » de Californie présentées au Sidattes.

Le Salon international des dattes au Maroc (Sidattes-2017) s’est forgé une notoriété à l’échelle mondiale, devenant un rendez-vous annuel incontournable pour les producteurs de dattes de par le monde, comme en témoigne la participation à cette 8e édition de centaines d’exposants venus d’une quinzaine de pays, dont la société californienne Phoenix Agrotech, spécialisée dans la production de la célèbre variété « Mejhoul ».

Le « Mejhoul » américain produit dans des palmeraies californiennes est d’origine marocaine, des oasis de Boudnib, à Tafilalet, plus précisément, fait savoir le fondateur de Phoenix Agrotech, Anthony Fortier, dont le stand suscite l’intérêt des visiteurs.

La première tentative de planter des palmiers-dattiers de la variété Mejhoul aux Etats-Unis remonte à 1927, lorsqu’un scientifique américain avait importé onze ramifications de dattes à partir de la région de Boudnib, dont 9 plants ont produit des dattes de très bonne qualité, a-t-il expliqué dans une déclaration à la MAP.

Les scientifiques américains se sont embarqués dans d’autres voyages au Nord de l’Afrique et au Moyen-Orient dans le but de trouver d’autres plants de palmiers-dattiers à cultiver, faisant ainsi de la Californie en 1930 l’une des régions les plus riches du monde en termes de variété de palmiers, poursuit M. Fortier, notant que sa société, fondée en 2009 et qui vise à développer la culture des palmiers aux Etats-Unis et à l’étranger, produit actuellement 30 variétés de vitro-plants de palmiers-dattiers, dont la celle du Mejhoul.

Phoenix Agrotech, qui entretient des liens avec le département américain de l’Agriculture et l’Université de Californie, a-t-il dit, est dotée de l’un des plus grands laboratoires dédiés au clonage de vitro-plants de palmiers aux Etats-Unis et veille dans ce sens à retracer l’origine du vitro-plant à la plante mère.

La société produit environ un demi million de vitro-plants dattiers chaque année et en exporte une partie au Maroc qui est ensuite plantée dans les oasis de Tafilalet dans le cadre de la réalisation des objectifs du Plan Maroc Vert (PMV), a souligné M. Fortier.

Participant pour la troisième fois au Sidattes, M. Fortier a affirmé que le Maroc jouit d’un grand potentiel le qualifiant à devenir un leader mondial dans la production des dattes, notant que la Californie, l’une des régions les plus productive de dattes dans le monde, est semblable quant à ses caractéristiques naturelles et climatiques au Maroc.

Le Sidattes est un rendez-vous annuel de grande importance, a déclaré le fondateur de Phoenix Agrotech, expliquant que c’est l’occasion idoine d’établir des partenariats avec les associations et les investisseurs marocains et de promouvoir la recherche scientifique en matière de production des dattes.

Organisé du 26 au 29 octobre sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Sidattes réunit quelque 250 exposants en provenance d’une quinzaine de pays. Plus de 75 000 visiteurs y sont attendus.

Le Maroc, dont la production des dattes au titre de l’année 2017 a atteint 112 000 tonnes, est doté de 6,6 millions de palmiers-dattiers répartis sur environ 51 000 hectares.

Regardez aussi

Agroalimentaire: Le contrat-programme se fait attendre

Agroalimentaire: Le contrat-programme se fait attendre

Le contrat-programme de l’agroalimentaire est toujours à l’état d’étude. Plusieurs mois après sa signature, le …