Accueil / Actualités / Actu Maroc / SIAM 2018: Une vitrine de l’agriculture marocaine
La Hongrie veut investir 5,7 MMDh dans l’agriculture marocaine

SIAM 2018: Une vitrine de l’agriculture marocaine

Le SIAM, vitrine de l’agriculture marocaine et fer de lance du Plan Maroc Vert.

Le Salon international de l’Agriculture au Maroc (SIAM), qui souffle cette année sa 13è bougie, constitue un fer de lance du Plan Maroc Vert et une véritable vitrine du secteur agricole, premier contributeur à la croissance de l’économie nationale.

Jouant le rôle d’espace d’échanges, de connexions et d’exposition, ce salon s’est imposé au fil des années comme un rendez-vous annuel d’envergure pour les professionnels et le grand public. Le franc succès que connaît le Salon depuis 13 ans s’explique par le fait qu’il présente ce qui se fait de mieux dans le monde en matière d’agriculture et d’agroalimentaire.

D’une édition à l’autre, le SIAM n’a pas cessé de se développer, de gagner en maturité et de se diversifier. A chaque édition, le salon aborde une thématique différente pour répondre à des problématiques qui intéressent un large pan d’agriculteurs et de professionnels. Aussi, le SIAM n’a cessé de battre ses propres records, notamment en termes de visiteurs, d’exposants et de pays participants.

C’était d’ailleurs le cas pour le 12è SIAM qui a connu une fréquentation de 810.000 visiteurs en seulement six jours, avec un pic de 260.000 personnes lors de la dernière journée du Salon. Cette édition a également enregistré un record en terme de participation avec 1.350 exposants.

Cette manifestation suscite également l’intérêt des associations professionnelles, notamment les coopératives dont le nombre a atteint 393 en 2017, un record historique qui coïncide également avec une montée en gamme de la qualité des produits exposés.

En 2018, le SIAM, qui va prendre comme d’habitude ses quartiers à Sahrij Swani à Meknès (24 au 28 avril), sera une occasion pour concrétiser le succès de ces treize ans, tout en se focalisant sur la thématique de la « logistique et les marchés agricoles » qui s’impose aujourd’hui avec force aux professionnels face à des consommateurs de plus en exigeants.

Autre fait marquant, cette édition mettra à l’honneur les Pays-Bas, deuxième exportateur de produits agricoles dans le monde. Ce choix n’est pas le fruit du hasard. L’agriculture de ce pays se caractérise en fait par l’une des productivités les plus élevées à l’échelle internationale. Elle se démarque aussi par des investissements considérables en matière d’innovation ainsi que par une utilisation efficiente des ressources .

Cette année, le SIAM sera érigé sur une superficie globale de 180.000 m2, dont 87.000 m2 couverte et devra accueillir plus de 1.400 exposants représentant 70 pays.

Une trentaine de colloques seront animés par des experts marocains et étrangers lors de cette édition qui verra aussi la signature de plusieurs conventions de coopération nationales et internationales.

Regardez aussi

Une enveloppe de 18 MMDH pour la troisième phase de l’INDH

M. Dardouri se prononce sur la troisème de phase de l’INDH (2019-2023). La troisième phase …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *