Accueil / Actu Entreprises / SIAM 2019 : Le Tchad veut bénéficier de l’expérience marocaine
Salon-SIAM

SIAM 2019 : Le Tchad veut bénéficier de l’expérience marocaine

SIAM 2019: Le Tchad veut bénéficier de l’expérience marocaine.

Le Tchad souhaite bénéficier de l’expérience marocaine en matière d’agriculture, a indiqué, mercredi à Meknès, la ministre tchadienne de la production, de l’irrigation et des équipements agricoles, Lydie Beassemda.

 »L’expérience marocaine dans le domaine agricole est riche et diversifiée et nous souhaitons tirer profit des mécanismes institutionnels et opérationnels qui ont été développés durant ces années de mise en œuvre de la révolution verte au Maroc », a-t-elle souligné dans une déclaration à la MAP à l’issue de ses entretiens avec le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

« Le Tchad étant un pays à vocation agro-sylvo-pastorale, il est en quête de partenariat avec le Maroc qui a une très grande expérience à travers son Plan Maroc Vert qui a donné des résultats remarquables« , a poursuivi Mme Beassemda, faisant savoir qu’il y a  »beaucoup à gagner de l’expertise, de la compétence mais aussi du savoir-faire des terroirs qui vont être adaptés au niveau du Tchad ».

Cette rencontre, a-t-elle dit, est l’occasion de dresser les points forts, les attentes et les champs d’actions prioritaires afin d’établir un plan de coopération agissant et des propositions en matière d’agriculture à même de pouvoir les dynamiser et les booster.

La coopération bilatérale est le résultat d’un nouvel élan des relations entre les deux pays amis, a affirmé Mme Beassemda, réitérant la volonté de son pays de renforcer davantage la coopération avec le Royaume en vue d’initier des projets communs.

Lors de cette entrevue, les deux parties ont abordé la coopération en matière d’agriculture, notamment l’appui technique pour la réalisation d’aménagements hydroagricoles, le renforcement des capacités organisationnelles et techniques mais aussi au profit des cadres et techniciens en matière de gestion des infrastructures d’irrigation ainsi que l’échange d’expériences en matière de formation.

Les deux ministres ont également mis le point sur l’accompagnement des actions de mise à niveau et d’harmonisation de la législation en matière de sécurité sanitaire des produits alimentaires, l’appui technique en matière d’élevage et le transfert de technologie dans les domaines agricoles stratégiques dans le cadre de la coopération Sud-sud.

Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, autour du thème « l’agriculture, levier d’emploi et avenir du monde rural », le 14ème SIAM constitue un rendez-vous annuel incontournable pour présenter les avancées du Maroc dans le domaine agricole et confirmer le rôle crucial que joue l’agriculture en tant qu’un des leviers majeurs de la croissance économique.

Déployé sur une superficie de 185.000 m² dont 95.000 m² couverts, ce Salon, qui connaît la participation de 1.500 exposants de 60 pays, est l’occasion propice de débattre de plusieurs questions en lien avec l’agriculture marocaine, notamment les moyens de promouvoir l’emploi dans le monde rural, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI.

Regardez aussi

SIAM 2019 : premier salon professionnel agricole du continent

SIAM 2019, un catalyseur d’opportunités pour l’agriculture nationale, africaine et internationale. C’est avec succès que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *