Accueil / Actualités / Actu Maroc / Scandale sanitaire Lactalis: Bilan au Maroc
Scandale sanitaire Lactalis: Bilan au Maroc

Scandale sanitaire Lactalis: Bilan au Maroc

Bilan du scandale sanitaire Lactalis au Maroc.

Suite au scandale sanitaire Lactalis, 46 000 boîtes de lait infantile ont été retirées du marché marocain et seront prochainement détruites. Aucun cas de contamination aux salmonelles n’a été détecté dans le Royaume.

Dès le début du scandale sanitaire Lactalis, le ministère marocain a mis en place des mesures préventives comme il l’annonce dans un communiqué datant du 12 décembre : «Après la contamination par des salmonelles en France de 20 bébés âgés de moins de 6 mois suite à la consommation de laits infantiles fabriqués par le groupe français Lactalis, le ministère a décidé d’arrêter la commercialisation du lait de la marque Picot concerné par ce problème. Le ministère a ainsi demandé de retirer immédiatement ce lait du marché national et d’arrêter sa distribution. Par précaution, il a été décidé de procéder à un rappel de l’ensemble des produits jusqu’à ce qu’on s’assure de la non contamination de ce lait, sachant qu’aucun cas n’a été déclaré à ce jour dans le Royaume». 

Plus d’un mois après le début ce scandale, la Commission Nationale de Pharmacologie (CNPV) affirme avoir retiré 46 000 boîtes de lait infantile de la marque Picot du marché marocain. Contrairement aux 12 millions de boîtes européennes, celles du Maroc ne seront pas renvoyées chez Lactalis France. Elles seront incinérées comme le veut la réglementation nationale. « Nous ne pouvons pas permettre que ces produits qui présentent un risque de contamination puissent circuler et passer les frontières », explique Omar Bouâazza, directeur du médicament et de la pharmacie (DMP) au ministère de la Santé, dans LesEcos. « Tous les lots ont été retournés et mis sous scellé en attendant leur destruction conformément à la procédure légale. Cela se fera en présence de pharmaciens- inspecteurs assermentés ».

Face au risque de contamination par les salmonelles, tous les produits Picot ont été retirés et interdits sur le marché marocain soit 600 lots. D’autres pays ont seulement retiré les lots qui portent un risque de contamination. Grâce aux mesures prises, aucun cas de contamination aux salmonelles n’a été détecté au Maroc.

Regardez aussi

L’Espagne est le premier exportateur mondial de pastèques

L’Espagne dépasse le Mexique et devient le premier exportateur mondial de pastèques. En l’année 2017, l’Espagne dépasse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *