Accueil / Actualités / Actu Maroc / Saisie de 1.210 T de denrées alimentaires impropres à la consommation

Saisie de 1.210 T de denrées alimentaires impropres à la consommation

Saisie et destruction de 1.210 tonnes de denrées alimentaires impropres à la consommation en un mois.

Les opérations de contrôle réalisées ont permis la saisie et la destruction de 1.210 tonnes de denrées alimentaires impropres à la consommation dans la période allant du 16 avril au 16 mai.

Selon le communiqué du ministère, les denrées saisies ont compris 911 tonnes de blé, de farine et dérivés253 tonnes tu thé, du sucre et du café, 11 tonnes de viandes et de poissons, 10 tonnes de fruit et de légumes et 25 tonnes de denrées alimentaires les plus consommables (dates, lait et dérivés, boissons et jus, miel, confiture et autres).

Les interventions des commissions locales de contrôle de la qualité ont concerné le contrôle de 16.974 points de vente dans la période précitée, qui se sont soldées par l’enregistrement de 571 contraventions en matière de prix et de qualité des denrées alimentaires, précise la même source, faisant savoir que toutes les mesures juridiques ont été prisés contre les contrevenants.

Par ailleurs, la Commission interministérielle chargée du contrôle, du suivi des prix et de la situation d’approvisionnement du marché national a tenu sa première réunion pour le mois de Ramadan, jeudi 17 mai, au ministère des Affaires générales et de la gouvernance.

Concernant l’approvisionnement des marchés en denrées alimentaires, la Commission a enregistré avec satisfaction l’abondance de l’offre devant la demande sur tous les produits alimentaires à l’exception du pois chiche, qui a enregistré une importation de 3.500 tonnes destinés à la consommation quotidienne du citoyen.

Les services compétents veilleront sur le suivi des circuits de distribution de ces produits dans les marchés afin de lutter contre toutes les pratiques violant les lois en vigueur, assure un communiqué du ministère.

S’agissant des prix, la Commission indique que selon les données disponibles, la totalité des prix ont connu une baisse remarquablenotamment des légumes tels que les tomates, les oignons et les pommes de terre, tandis que les prix de certaines denrées telles que le pois chiche ont enregistré une hausse relative durant la dernière semaine de Chaabane, qui revient principalement à la demande accrue sur ces produits et du manque enregistré au niveau de l’offre.

Les prix de ce produit connaîtront une baisse graduelle avec la commercialisation des quantités importées et la commercialisation du produit national au milieu du mois de Ramadan, ajoute le communiqué.

La Commission a assuré qu’elle restera éveillée et qu’elle œuvrera sur la protection du pouvoir d’achat des citoyens, leur sécurité et leur santé et ne tolérera aucune manipulation des prix ou de la qualité de ces denrées alimentaires.

Regardez aussi

Organisation du secteur des fruits et légumes au Maroc

Comment s’organise le secteur des fruits et légumes au Maroc? Afin d’assurer une meilleure organisation …