Accueil / Actualités / Actu Maroc / Saham en pleine tourmente, la polémique enfle

Saham en pleine tourmente, la polémique enfle

Saham en pleine tourmente, la polémique enfle.

Saham en pleine tourmente, la polémique enfleAlors que Saham est dans la tourmente depuis la semaine dernière, après la signature d’une convention entre l’assureur et les départements de l’Economie et de l’Agriculture. S’en est suivi la suspension de l’offre à destination de la profession agricole, décision légitimée par la polémique naissante auprès des politiques et plus globalement de la société civile.

Pour rappel la suspension annoncée par le PDG de Saham, Ahmed Mehdi Tazi à travers un communiqué faisait mention de la suspension « jusqu’à l’adhésion des autres opérateurs du secteur ».

Les réactions ne se sont pas faites attendre, et l’une des plus véhémente vient de Mehdi Mezouari dans des déclarations à Le360: « Saham semble agir en terrain conquis. Elle s’autorise à faire une telle annonce à la place du gouvernement et se permet même de parler au nom de tout le secteur ».

Le député du PAM, Abdellatif Ouahbi précise de son côté: « Marche-arrière ou non, le problème demeure aux niveaux politique et éthique. Là, nous sommes en présence d’un ministre qui a tout ficelé à l’insu du chef du gouvernement ».

Moulay Hafid Elalamy, qui avait été très discret jusqu’à présent, a partagé sa vérité à nos confrères des Echos. Ainsi il déclare qu’il n’est en aucun cas responsable de cette convention. Une convention qui d’après le ministre a été pilotée par les cadres de Saham, puisque depuis sa nomination en tant que ministre, il a fait le choix de prendre ses distances pour se consacrer à son portefeuille ministériel.

Une enquête devrait permettre d’en savoir plus prochainement.

Regardez aussi

Les ressources renouvelables en eau au Maroc estimées à 22 milliards de m3/an

La politique hydrique adoptée vise la préservation de l’alimentation en eau potable et industrielle, outre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *