Accueil / Actualités / Actu Maroc / La Russie vise le Maroc comme importateur de céréales
Production record de céréales pour 2015 La Russie vise le Maroc comme importateur de céréales
Le Maroc visé par la Russie comme un pays importateur - photo:DR

La Russie vise le Maroc comme importateur de céréales

La Russie vise 5 pays, dont le Maroc, comme importateur de céréales.

La Russie lance un vaste programme d’augmentation de sa production céréalière à l’horizon 2030. Elle a désigné ses 5 marchés les plus prometteurs dans le monde, dont le Maroc.

En effet, le ministère russe d’agriculture a décidé de lancer un plan géant de développement céréalier, qui vise à l’horizon 2030, d’augmenter de 25%, la production du pays, qui est déjà actuellement parmi les meilleures au monde, en la portant à 130 millions de tonnes, a-t-on appris de lemag.ma.

Selon le site de la télévision étatique RT, Moscou, qui veut lancer cette vaste vision céréalière 2030, pour développer ses marchés mondiaux des céréales, a désigné 5 marchés dans le monde, comme étant les plus prometteurs, dont le Maroc.Ainsi, le ministère de l’agriculture Russe a listé 5 pays qui sont le Maroc, la Chine, l’Indonésie, les Philippines et la Corée du Sud. Actuellement, les plus gros clients des céréales russes sont la Turquie, l’Egypte, l’Arabie Saoudite, l’Iran, l’Azerbaïdjan, le Soudan et le Yémen.

A noter qu’au Maroc aussi, il y a un plan de développement céréalier et qui vise justement à réduire les importations. Dans le cadre du plan stratégique du Plan Maroc Vert, le royaume s’est fixé comme objectif l’augmentation rapide de la productivité céréalière en définissant pour cela, trois grands axes d’actions qui consistent à la refonte de l’environnement de la filière, notamment par l’arrivée d’acteurs plus efficaces à même d’intensifier l’investissement sur des branches d’activité comme les  intrants, les stockages et la logistique, l’introduction de variétés céréalières à haute productivité et l’accompagnement étatique par des subventions aux profits des consommateurs et des producteurs.

A rappeler que le Plan Maroc Vert, à l’horizon 2020, vise à atteindre une superficie agricole céréalière de 4,2 millions d’hectares assurant une production de 7 millions de tonnes. Les importations seraient ainsi réduites de – 20%.

Regardez aussi

Al Hoceima : La 10ème édition des journées de commercialisation des produits du terroir connait la participation active de l’ONCA

L’Office national du conseil agricole participe à cette édition à travers la mise en place …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *