Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les rencontres 2018 franco-marocaines des céréales

Les rencontres 2018 franco-marocaines des céréales

Les rencontres 2018 franco-marocaines des céréales, le 09 octobre 2018 à Casablanca.

France Export Céréales organise « les rencontres 2018 franco-marocaines des céréales », le mardi 09 octobre 2018, à l’hôtel HYATT REGENCY à Casablanca.

Ce rendez-vous annuel des deux filières céréalières, présidé par M. Philippe HEUSELE, Président de France Export Céréales, rassemble plus de 300 participants, sous le parrainage de Son Excellence Monsieur Jean-François GIRAULT, Ambassadeur de France au Maroc.

En 2018, malgré des conditions climatiques assez sèches, la production française a su démontrer sa résilience avec une récolte forte de 34,5 millions de tonnes (Mt) de blé meunier, 1,8Mt de blé dur et 11,5 Mt d’orge. Du côté qualité, le millésime 2018 de blé meunier est excellent, tant sur le plan technologique que sanitaire.

Le colloque du 09 octobre est l’occasion de présenter cette nouvelle récolte française de céréales.
La France, cinquième producteur mondial et quatrième exportateur de blé meunier, saura répondre aux demandes exigeantes de ses clients et partenaires internationaux.

Ce séminaire permettra également de faire le point sur les tendances et perspectives du marché céréalier au niveau mondial. Le bilan est tendu en ce début de campagne 2018/19, suite à des conditions climatiques défavorables dans plusieurs bassins de production. La demande est cette année supérieure à l’offre. Les prix sont donc hauts, surtout concernant les céréales à paille et les stocks mondiaux devraient être partiellement amputés.

Chaque année, ces rencontres franco-marocaines sont l’occasion d’aborder des sujets de fond ou d’actualité, en lien avec les filières céréalières des deux pays. Cette année, un expert de la Chambre arbitrale de Paris interviendra sur un sujet sensible mais incontournable : le règlement des litiges commerciaux et l’arbitrage.

Enfin, une dernière intervention présentera un point d’étape sur le Plan Maroc Vert, dix ans après son lancement. Le Maroc a moissonné une belle campagne 2018 avec des volumes céréaliers conséquents, qui soulignent les progrès réalisés depuis la mise en place de ce Plan stratégique. Le Royaume reste néanmoins un importateur structurel de céréales et devra cette année encore importer une large partie de ses besoins.

La France et le Maroc entretiennent des relations exemplaires, tant au plan politique qu’économique. La présence aujourd’hui d’une cinquantaine de représentants de sociétés françaises le montre. Les céréaliers français souhaitent que la campagne de commercialisation qui démarre soit l’occasion de consolider, de renforcer encore, ces échanges commerciaux.

Regardez aussi

Encouragement de l’entrepreneuriat agricole à Dakhla

De jeunes entrepreneurs agricoles produisent des tomates et du melon à Dakhla. 15 jeunes entrepreneures …