Accueil / Actualités / Actu Maroc / Importantes réalisations dans le domaine de l’eau

Importantes réalisations dans le domaine de l’eau

Approvisionnement en eau : les réalisations en la matière sont satisfaisantes.

Les importantes réalisations dans le domaine de l’eau ont permis d’assurer l’approvisionnement du Royaume de cette matière vitale de manière « satisfaisante », a affirmé vendredi, à Errachidia, le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara.

M. Amara qui présidait le Conseil d’administration de l’Agence du bassin hydraulique Guir-Ziz-Ghris au titre de 2018, en présence notamment du wali de la région Draâ-Tafilalet et gouverneur de la province d’Errachidia, Mohamed Benribag et du président du Conseil de la région, El Habib Choubani, a relevé que grâce aux politiques proactives adoptées par le Royaume ayant permis la réalisation de grandes installations dédiées à la mobilisation des ressources hydriques disponibles, le Maroc dispose actuellement de près de 144 grands barrages d’une capacité de 18,6 milliards m3, alors que 14 autres grands barrages sont en cours de réalisation.

Après avoir mis l’accent sur l’importance de l’eau dans le développement socio-économique, le ministre a tenu à rappeler que le Maroc est doté d’une stratégie nationale dans le domaine de l’eau, élaborée depuis l’indépendance et qui a permis au Maroc d’être épargné par les grandes problématiques que connaissent d’autres pays dans ce domaine.

M. Amara a fait remarquer que la baisse des précipitations et leur irrégularité, dues aux changements climatiques, impactent directement la mobilisation des ressources hydriques de surface, indiquant que le Maroc recourra aux techniques non conventionnelles telles que le dessalement des eaux de mer, la réutilisation des eaux usées traitées tout en poursuivant la politique de construction des barrages.

Il a en outre, fait savoir que l’Agence du bassin hydraulique Guir-Ziz-Ghris se penche actuellement, en collaboration avec le ministère, à l’actualisation du plan directeur d’aménagement intégré des ressources hydriques dans les bassins de Guir-Ziz-Ghris en coordination avec tous les intervenants concernés du secteur.

Dans ce cadre, il a mis en relief les efforts consentis par le Maroc pour la promotion et la préservation des ressources hydriques dans le bassin afin de garantir l’approvisionnement en eau de façon satisfaisante et durable malgré les contraintes relatives à la limite des ressources, assurant que le ministère poursuivra ses efforts dans le domaine de la mobilisation des ressources hydriques dans cette région à travers la construction des barrages de Kaddoussa sur l’Oued Guir, Toudgha sur l’oued Toudgha (province de Tinghir), Timkit sur l’oued Ifegh et Hrihra sur l’Oued Bourdim à Bouanane pour une enveloppe budgétaire de 1,5 milliards de DH.

Le ministère se penche aussi sur l’étude de la réalisation de plusieurs grands et petits barrages, qui seront programmés en coordination avec tous les intervenants dans le cadre du plan directeur d’aménagement intégré des ressources hydriques du bassin.

Cette réunion constitue la première premier de son genre après l’amendement de la loi 36-15 relative à l’eau et qui a apporté des changements dans la composition du conseil d’administration afin de permettre aux membres une participation effective dans l’orientation de l’intervention de l’agence et le contrôle de sa gestion, a-t-il insisté, faisant savoir que le ministère a élaboré les décrets des conseils des agences hydrauliques en cours d’approbation, ce qui permettra d’améliorer le dialogue et la participation des différents acteurs au niveau des agences hydriques.

Pour sa part, M. Benribag a appelé à réfléchir à la mise en place d’un cadre juridique au niveau de la région à même de garantir la convergence des politiques publiques avec les différents intervenants dans le secteur de l’eau.

Il a en outre, indiqué qu’il sera procédé à la mise en place d’un projet de convention-cadre relatif à la gestion et la rationalisation des eaux potables et celles destinées à l’agriculture, appelant à former le comité pour la mise en œuvre de la convention à travers la communication entre les différents partenaires.

M. Benribag a estimé que la région se caractérise par un manque des précipitations du aux changements climatiques et à la sécheresse, ce qui exige de relever les défis pour garantir la durabilité de cette matière vitale.

Le président du Conseil régional, El Habib Choubani, a relevé pour sa part, l’importance de l’adoption d’une convention régionale intégrée relative à l’eau pour la mobilisation des potentialités possibles, mettant l’accent sur l’importance d’associer les intervenants dans l’élaboration d’une vision régionale intégrée de gestion de l’eau et d’augmenter le budget de l’Agence du bassin hydraulique Guir-Ziz-Ghris pour opérer de véritables changements dans ses missions.

Le directeur de l’Agence du bassin hydraulique Guir-Ziz-Ghris a présenté à cette occasion, des données générales relatives à l’action de l’agence, ses réalisations et les perspectives, faisant remarquer que les régions se situant au niveau de la zone d’action de l’agence sont impactées par la sécheresse et un manque des précipitations.

Après avoir mis en exergue les efforts pour diminuer l’impact des inondations sur certaines régions, il a exposé le budget de l’agence au titre de 2017, la situation hydrologique pour la période allant de septembre 2017 au 31 décembre 2018, le plan d’action de l’agence et le budget proposé pour l’année 2019.

Cette rencontre intervient alors que l’Agence du bassin hydraulique de Guir-Ziz-Rhéris fête son 10è anniversaire par l’organisation de plusieurs activités visant à faire connaitre ses missions auprès du public.

Ces journées organisées à l’occasion de « 10 ans de gouvernance hydraulique au niveau de sa zone d’action », vise à rapprocher le citoyen de l’Agence du bassin hydraulique de Guir-Ziz-Ghris.

Regardez aussi

Visite d’une délégation chinoise à l’ONSSA

La délégation a pris connaissance des attributions de l’ONSSA et de son organisation. Le Directeur Général …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *