Accueil / Cahier Technique / Faire face à la psorose des agrumes (Citrus psorosis virus)
newsletter agrimaroc.ma
psorose-agrumes-citrus-psorosis-virus

Faire face à la psorose des agrumes (Citrus psorosis virus)

Tout connaître de Citrus psorosis virus ou la psorose des agrumes.

Citrus psorosis virus, communément appelé « Psorose » est une maladie virale dont on dénombre 6 formes différentes. La plus répandue est la Psorose écailleuse (Citrivir psorosis var.vulgare Faw).

Au Maroc, la forme la plus importante de Psorose est celle de type écailleuse. Elle touche principalement les orangers, les mandariniers, les clémentiniers et les pomelos, les citronniers ne sont pas touchés par cette maladie. On trouve deux formes de Psorose écailleuse : A (peu sévère) et B (sévère).

Les quatre autres formes de Psorose sont :

– La Psorose alvéolaire : Au Maroc elle affecte particulièrement et parfois gravement  les orangers Washington navel et certaines variétés de mandariniers,

– La Psorose en poches : Elle affecte peu les arbres d’agrumes au Maroc.

– La Psorose infectieuse, qui est plutôt rare au Maroc,

– La Psorose frisolée : Cette forme est également rare au Maroc.

La Psorose écailleuse est la forme qui touche le plus le patrimoine des citrus au Maroc. C’est l’une des maladies qui engendre le plus de dégâts car elle entraîne une perte importante de la récolte.

Symptômes

psorose agrume
symptômes sur l’écorce

Les symptômes apparaissent sur les arbres d’une dizaine d’année minimum. Il n’est pas possible de diagnostiquer la maladie avant les premiers symptômes.

Le signe le plus caractéristique est l’apparition d’écailles ou desquamations (chute de petits morceaux fins d’écorce, les « écailles »). Ce symptôme se manifeste sur le greffon et se répand sur les branches principales de l’arbre. Ensuite, le bois brunie : il se nécrose. On peut également observer la décoloration des feuilles niveau de la nervure. Dans certains cas, des symptômes peuvent apparaître sur les fruits : des anneaux se dessinent sur l’écorce.

Dissémination et biologie

Toutes les formes de psorose se transmettent par le biais du greffage. La dissémination via le matériel de taille n’a jamais été démontrée.

Lutte

Comme pour toutes les maladies, la lutte passe avant tout par la prévention. Ainsi, il est indispensable de veiller à se procurer des greffons sains. Il faut détruire les arbres atteints dès que leur rendement diminue (ils ne sont plus rentables de toute façon) et les remplacer par des arbres sains. Il n’existe malheureusement aucun greffon résistant à la Psorose mais les variétés Citrus Volkameriana et Citrus macrophylla y sont tolérants.

Il n’existe aucun moyen de lutte chimique pour combattre cette maladie. Toutefois, il est recommandé de soigner les plaies de la forme écailleuse, ce qui permet d’éviter le déclin rapide de l’arbre. Pour cela, il faut gratter les écailles à l’aide d’une brosse métallique tout en veillant à ne pas atteindre les cellules de l’écorce qui sont encore vivantes. Une fois cette opération terminée, appliquez un désinfectant de type solution de permanganate de sodium à l’aide d’un pinceau sur la lésion et jusqu’à 15 cm autour.

Avec l’INRA Maroc et Bactérie-Champignons

Regardez aussi

Tomates: Bien gérer la fertilisation et l’irrigation

Tomates: Bien gérer la fertilisation et l’irrigation

Bien gérer la fertilisation et l’irrigation des tomates. La tomate est la culture maraîchère la plus …

Chargement...